Les notes de la free agency - Atlanta : signer Vince Carter, ça vaut 10/10
*
Connect with us

Analyses

Les notes de la free agency – Atlanta : signer Vince Carter, ça vaut 10/10

Source photo : nba
Pour chaque équipe, nous allons évaluer la free agency durant tout le mois d’Août. Des bons, des mauvais étés, des signatures qui pourront changer l’avenir de la franchise… Ou pas !

L’été des Hawks

On sentait une forte odeur, pas celle de la transpi dans les RER bondés mais celle du renouveau. Atlanta repart sur de bonnes bases, en ayant recruté un nouveau coach : Lloyd Pierce. Ancien coach assistant de Philadelphie, il a déjà un sacré passif en NBA.
Il a recruté sa nouvelle équipe de coachs assistants et par la suite, les Hawks ont viré Isaiah Taylor et Tyler Cavanaugh. Toujours dans les joueurs qui ont prié de faire leur valise, on y retrouve Antonius Cleveland et Jaylen Morris.

Mais le move le plus intéressant, vous le connaissez sans doute. C’est Mike Muscala mais surtout Dennis Schroder, qui fait ses valises à OKC contre Melo, qui on le rappelle a été coupé par les Hawks.
Enfin, Vince Carter complète pour l’instant les derniers mouvements, bien que sa signature ne soit pas encore officielle.

L’analyse des transferts

Il ne fait pas officiellement partie de la free agency mais c’est quelque chose d’important pour les Hawks. Trae Young est le futur de l’équipe, et avoir un nouveau coach, un nouveau projet, c’est quelque chose de très important. Certains vétérans ont dû partir, tout comme la star, qui commençait à faire son caca nerveux. Les Hawks devront payer cher mais au moins, le contrat de Melo ne dure qu’un an, contrairement à celui de Dennis qui courait jusqu’en 2021. Enfin, la signature de Vince Carter permettra d’aider les jeunes, à l’image de ce qu’il a fait à Sacramento et en parlant de mentor, Jeremy Lin sera parfait pour le shooteur fou, Trae Young.

La note de l’été des Hawks

On leur donne un bon 15/20. L’important a été fait pour que les rookies soient entourés et c’est ce qu’il fallait. La deuxième chose était de faire beaucoup d’économies et de voir loin avec un nouveau projet, chose qui a été faite aussi !

La première équipe a été faite et on se retrouve très vite pour une autre équipe qui aura bien géré son cas, les Celtics. Si l’été 2018 a été réussi, celui de 2019 s’annonce chaud !!
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses