Le 5 majeur de la Draft 2007 : Une grosse défense accompagnée d'un gros scoreur
*
Connect with us

Analyses

Le 5 majeur de la Draft 2007 : Une grosse défense accompagnée d’un gros scoreur

Source photo : NewsOK
Nouvelle chronique ! On réalise le cinq majeur parfait avec un sixième homme des dix dernières drafts. Bien évidemment, la draft 2018 ne compte pas car les jeunes n’ont toujours pas mis le moindre pied en NBA. Nous essayons de respecter les postes et d’être cohérent dans les choix. On débute avec la draft 2007 !

Meneur : Mike Conley 

Certes, il vient de réaliser son pire exercice depuis ses débuts mais Mike Conley reste un joueur performant. Le meneur des Grizzlies n’a jamais été All-Star, pourtant, il n’a pas démérité. Plutôt bon défenseur, il possède une belle patte gauche en étant redoutable dans la raquette avec un bon petit floater. En playoffs, il a toujours augmenté son niveau de jeu, en répondant aux attentes. Chris Paul, Tony Parker, Stephen Curry : Mike Conley a toujours joué yeux dans les yeux avec !

Arrière : Nick Young

Dans une équipe, il faut toujours quelqu’un pour prendre le jeu à son compte si le franchise player est dans un mauvais soir. Nick Young en est tout a fait capable. S’il se met à défendre, il peut être chiant pour son adversaire. En attaque, tous les tirs sont bons à prendre et un tir contesté est un bon tir. Un bon rôle player qui n’a pas forcément besoin de la balle afin de se mettre évidence. Et puis, l’arrière ne peut que être bon pour la cohésion. De toute manière, il faut faire des choix.

Ailier : Kevin Durant 

Sur ce poste, il n’y a clairement pas débat. En effet, Kevin Durant est le meilleur joueur de sa draft. Un des meilleurs scoreurs de tous les temps, un palmarès qui parle pour lui, des choix illogiques. L’ancien joueur du Thunder serait le franchise player idéal dans n’importe quelle équipe. Avec lui, c’est 30 points par match qui sont assurés. A lui tout seul, il peut vous faire gagner des matchs avec une palette offensive tout simplement incroyable.

Ailier fort : Al Horford 

Si en ce moment il ne joue pas forcément ailier fort, Al Horford a déjà joué à ce poste. Un placement parfait des deux côtés du terrain, un gros Q.I Basket, un joueur intelligent, l’ancien joueur des Hawks peut s’intégrer facilement dans toutes les équipes. Il n’a pas forcément besoin de scorer pour briller et c’est ça qui fait de lui un joueur spécial.

Pivot : Marc Gasol

Drafté au second tour, Marc Gasol aurait pu avoir une carrière bien différente s’il avait été drafté par une autre équipe. Désormais, c’est du passé, et le pivot espagnol réalise une bien jolie carrière aux Grizzlies. Une fois défenseur de l’année, All-Star confirmé, le frère de Pau a souvent été dans les discussions du meilleur pivot de la ligue. Là encore, Marc Gasol peut porter son équipe et il l’a démontré par le passé. Son duo avec Mike Conley fait d’ailleurs des ravages depuis de longues années.

Sixième homme : Joakim Noah

Nous avons hésité avec Jeff Green, néanmoins notre choix s’est porté sur Joakim Noah. Pourquoi ? Tout simplement car le pivot peut être le leader de la second unit, la preuve quand il a porté les Bulls sans Derrick Rose. D’autant plus que le français peut se mettre au service du collectif. Du hustle, une grosse défense, une sacrée vision du jeu, des bons écrans : Le pivot des Knicks a tout pour être parfait dans cette équipe.

Un scoreur au talent inégalable, des joueurs intelligents, une défense de fer. La team 2007 pourrait allait loin en playoffs car sur demi-terrain, cette équipe aurait été très chiante à jouer quelque soit le style de jeu de l’époque.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses