*
Connect with us

Chronique Tsitsi

Le plus grand moment de l’histoire des Raptors en SR : les 51 points de Carter, lors du 1er match à antenne nationale de Toronto

Source photo : NBA

L’arrêt de la saison permet d’avoir du recul sur l’exercice en cours mais aussi d’étudier un peu plus le passé et donc l’histoire des différentes franchises. Ainsi, j’ai décidé de vous proposer le plus grand moment de l’histoire de la franchise. Il n’était pas difficile puisqu’il concerne Vince Carter et sa plus grande perf en carrière, dans un match spécial pour tout un pays…

Phoenix vs Toronto est attendu par tout un pays, alors qu’il ne s’agit que de deux bonnes équipes jouant les playoffs. A l’heure d’aujourd’hui, les jeunes canadiens ne comprennent pas la chance de voir leur équipe une vingtaine de fois à l’antenne nationale chaque saison. Les Raptors sont connus de tous, ils sont appréciés, ils sont aimés, ils sont respectés mais à leur entrée dans la ligue, les débuts seront plus que timide en terme de popularité. En 2000 et pourtant en NBA depuis maintenant 5 ans, Toronto n’est passé pas une seule fois à l’antenne nationale. Vince Carter est en NBA depuis maintenant un an, il met le feu à une ligue qui n’a dieu que pour lui. David Stern n’a pas le choix, autour du joueur Carter, il peut se faire beaucoup d’argent et il veut en faire l’une des superstars de la ligue, surtout après le concours de dunks. La bande de Jason Kidd débarque en ville pour un show s’annonçant prodigieux. A l’époque, les matchs ne passaient pas sur NBA on TNT mais NBC. Ce jour là, plus de 19 000 personnes se rendent à l’Air Canada Centre et bien entendu, c’est sold out !

Vince Carter va alors rentrer dans l’histoire du Canada mais surtout de la NBA. Il devient l’un des joueurs les plus jeunes à ce moment, à atteindre la barre des 50 points. Son match n’est pas qu’une pluie de points. Du pur « Swagger » comme disent les ricains. Du shoot à 3 points, des faces, 360 degrés sur la tête de Penny Hardaway sans oublier des arrachages de cercle. Le match ira même jusqu’au money-time et Vinsanity se montrera à la hauteur pour son premier match à antenne nationale. Ses mots à Rashad  (superstar de NBA TV) ne trompent pas, il ne jouait pas que pour lui ce soir mais tout un  pays : « J’étais excité. C’est la chance d’une vie et une opportunité pour les Raptors de les mettre sur la carte et de devenir reconnus dans cette ligue. »Le 27 février 2000, ou la date la plus importante de l’histoire du basket au Canada.

Je vous balance la performance des 51 points pour les flemmards, ainsi que le match en entier, pour ceux qui sont dans l’ennui total. Un conseil à ne pas refuser, préparez vos lunettes. 20 ans, c’était il y a belle lurette.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Chronique Tsitsi