*
Connect with us

Chronique Tsitsi

Classement All-Time des Pacers : le top 5 des meilleurs joueurs de l’histoire de la franchise

L’arrêt de la saison permet d’avoir du recul sur l’exercice en cours mais aussi d’étudier un peu plus le passé et donc l’histoire des différentes franchises. Ainsi, j’ai décidé de vous proposer les meilleurs joueurs de chaque franchise. Impact, victoire, récompense, tous les facteurs ont leur importance sans pour autant faire une biographie de chaque joueur.

1/ Reggie Miller : il n’a pas de titre NBA et il a pourtant l’une des plus belles carrières de l’histoire. Chaque fan NBA aimerait que son joueur fétiche reste fidèle à sa franchise. Reggie Miller représente un peu cette idée. Rival de Michael Jordan, il est 5x All-Star, 3x élu dans une All-NBA team. Il est surtout réputé pour être l’un des plus grands clutch-players de l’histoire et aussi l’un des meilleurs shooteurs, pour ne pas dire le meilleur pour l’ancienne génération.

2/ Roger Brown : membre de la team Pacers version ABA. Brown sera 3 fois champion ABA, 4 x All-Star, élu dans la meilleure équipe de l’histoire ABA et 4x dans une All-ABA team. Son maillot a été retiré bien entendu par les Pacers. Pour la petite anecdote, il a été banni de la NCAA et de la NBA, raison pour laquelle il est allé dans « l’autre championnat ».

3/ Mel Daniels : à l’image de son compatriote, lui aussi a essentiellement passé son temps en ABA. 3x champion, 7x All-Star, 2x MVP, 4x élu dans une All-NBA team. Il se présente comme l’un des meilleurs joueurs de ce championnat, mais aussi le meilleur pivot de tout l’histoire ABA.

4/ Rik Smits : il ne faut pas se mentir, l’ABA était un championnat plus faible que la NBA. Ces joueurs peuvent marquer une franchise mais quand on parle de la valeur intrinsèque d’un joueur, les joueurs NBA sont bien plus performants. Il est impossible d’évoquer l’histoire d’Indiana et de ne pas évoquer Rik Smits. Pivot de grande taille (2.24 mètres), le néerlandais n’est pourtant All-Star qu’une fois. Il reste 12 ans dans la franchise et comme chaque grand joueur NBA, les légendes se créent en playoffs. Il sera très souvent performant dans ses duels contre les plus grands pivots de la ligue et pour ça, les fans des Pacers lui en seront reconnaissants éternellement.

5/ Jermaine O’Neal : Reggie Miller commence à se faire vraiment vieux et il faut donc une nouvelle star pour la transition. Cet homme sera Jermaine O’Neal. Pendant une grande partie des années 2000, il sera tout simplement le meilleur intérieur de la conférence est. All-Star 6x fois de suite avec cette même équipe. Il pouvait scorer à l’intérieur et à l’extérieur, ses moves dos au panier, alliées à sa puissance et sa mobilité étaient un vrai bonheur pour les yeux. Indiana échoue en finale de conférence en 2004 et sera l’ultime favori la saison suivante mais la bagarre fait exploser le groupe et « JO » ne sera plus jamais le même, notamment à cause des blessures. 

Ainsi s’achève notre top 5 All-Time sur les Pacers. Indiana est une équipe peu populaire, sans d’énormes talents mais possède une véritable histoire où les stars sont fidèles.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Chronique Tsitsi