Connect with us

Previews

Preview Minnesota Timberwolves 2017/2018 : Tuto – Comment monter une superteam en un été ?

Source photo : startribune
D’habitude, la preview des Wolves est réalisée parmi les premières de la conférence Ouest, mais cette année, elle fait partie des dernières car il y a eu pleins de changements cet été ! On est bien conscient que la mayonnaise ne prendra pas dès le 17 octobre mais les Wolves pourraient devenir une équipe dangereuse dans la conférence Ouest.

Bilan 2016/2017

Avec 31 victoires seulement, les Timberwolves ne finissent que treizième de la conférence l’année dernière. Pas de playoffs donc, mais on a eu la confirmation que Karl Anthony Towns était un monstre, et qu’Andrew Wiggins pouvait l’être sous sa grosse touffe. Malgré des matchs parfois serrés, Minnesota n’a pas encore cet instinct de killer. Il manquait donc un sacré closer car les overtimes c’est marrant mais les fans veulent dormir plus tôt.
Lorsqu’on compare l’équipe de l’année dernière à l’équipe qu’il y aura cette année, il y a nettement un monde d’écart. De plus, le défaut des Wolves, c’est à dire le banc, a été renforcé avec des joueurs capable de scorer. L’équipe de Tom Thibodeau peut donc passer à autre chose, avec de nouveaux objectifs !

Intersaison

Mais quel incroyable boulot réalisé par le front office des Wolves. Ca doit saigner salement 2K dans les locaux du target center, pour être au point comme ça en simplement quelques mois. Le soir de la draft, les dirigeants sont allés chercher Jimmy Butler pour le réunir de nouveau avec Coach Thibs contre Zach Lavine, Kris Dunn et Lauri Markkanen qu’ils perdent donc. Malgré la perte de soldats comme Brandon Rush ou Omri Casspi, plusieurs joueurs ont été recrutés. En premier lieu, un meneur all star en la personne de Jeff Teague qui organisera donc l’attaque des Wolves. Il vous manque un 4 capable d’apporter de l’énergie, défendre et shooter mi distance ? Pas de soucis, Taj Gibson est dans la place. pour essuyer ses coudes sur le visage de ses adversaires. Enfin, Jamal Crawford et Aaron Brooks seront les principaux atouts du banc des coéquipiers d’Andrew Wiggins, histoire de bien piloner à 3 points. Ce sera très certainement la première sélection au All-Star Game de « KAT », tout le monde n’attend que ça !

Le joueur à suivre

Nous allons nous pencher sur Andrew Wiggins. Si on parle de sa prolongation depuis plusieurs semaines, celle-ci n’est pas encore signée. De plus, l’arrière / ailier a tout pour franchir un cap cette saison avec l’arrivée de Jimmy Butler. Aux entraînements, il aura tout pour progresser des deux côtés du terrain. Ensuite, un peu plus de régularité lui ferait pas de mal, en plus d’un coiffeur pas foireux. Avec le plus gros temps de jeu des Wolves l’année dernière, Wiggins risque de nouveau d’être utilisé plus de 37 minutes par match, bah oui on est chez Thibodeau, faut pas déconner. En tout cas, on le reverra sur les top 10 avec des posters, à défaut d’une sélection au ASG.

Résultat de recherche d'images pour "andrew wiggins 2017"

Depth Chart

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Previews