*
Connect with us

Actualités

Preview #1 – Los Angeles Lakers : Le back to back pour les Angelinos ?

Source photo : Twitter

Nous y sommes ! Ce soir c’est la reprise de la NBA, ce qui signifie que c’est également la remise des bagues pour les Lakers. Et justement, aujourd’hui nous allons parler de cette équipe, qui lance sa mission de back to back. This is a warning. 

Contexte

La saison des Lakers a été presque parfaite. Dans le sens où la franchise a complètement maitrisé son sujet en saison régulière en allant chercher la première place de l’Ouest, grâce à son bilan 52 victoires et 19 défaites. Dans la bulle, l’équipe fut un diesel où la fin de régulière fut moyenne, et ensuite, les Lakers ont enclenché le mode rouleau compresseur. La franchise est allée chercher son 17ème titre sans véritablement trembler avec des confrontations contrôlées. Au final, seul le tragique décès de Kobe Bryant vient perturber la saison des Angelinos…

La recrue phare

Marc Gasol : difficile de choisir lorsque les Lakers ont un recrutement aussi complet et avec des qualités différentes. Mais si notre choix s’est porté sur l’Espagnol, c’est parce qu’il a des points forts qui le différencient des anciens. Avec Dwight Howard et JaVale McGee, les Lakers avaient surtout des défenseurs de second rideau, des pivots athlétiques. Or, avec Marc Gasol, la franchise compte un ancien défenseur de l’année (n’en déplaise à LeBron) dans ses rangs, où son intelligence défensive (placement, QI, communication) sort du lot. Et offensivement, c’est un pivot qui offrira plus de possibilités que McGee et Howard grâce à sa qualité de passe et à son tir extérieur…

Review de l’effectif

  1. En acceptant de venir à Los Angeles, Dennis Schroder a aussi indiqué à l’équipe qu’il voulait retrouver une place de titulaire. Maintenant, le meneur Allemand n’a plus qu’à assumer sauf qu’aux Lakers, les attentes et les exigences ne sont pas les mêmes que dans l’Oklahoma City. Et s’il n’est pas bon, Frank Vogel n’aura aucun soucis à faire rentrer Alex Caruso dans le match. Sa calvitie et son style sont moqués, mais le divin chauve est d’une extrême importance pour Los Angeles. À noter le retour de Quin Cook.
  2. Troisième homme le plus régulier de la dernière saison, Kentavious Caldwell-Pope a décroché un contrat…ainsi qu’une place de titulaire. Désormais, l’arrière remplacera Danny Green dans les missions défensives, mais KCP continuera de se faire oublier offensivement pour mieux scorer. En sortie de banc, les Lakers miseront sur Wesley Matthews dont les qualités ne sont plus à mettre en avant, au contraire de Talen Horton-Tucker qui vient de nous faire du sale en présaison. A confirmer en régulière néanmoins. 
  3. #Year18 ! Vous en avez pas marre de voir LeBron James au plus haut niveau, encore ? En tout cas, le King n’est pas sur le déclin et parvient toujours à dominer ses adversaires. Une vraie autorité sur le jeu grâce à sa puissance, de plus en plus d’élégance dans son shoot extérieur, et une vision de jeu toujours présente. Bref BronBron est encore là. Kyle Kuzma tentera de limiter l’impact de l’absence du King sur le terrain, en ne cherchant pas à être la star. 
  4. Anthony Davis n’a pas fait de scandale lorsque il n’a pas été élu défenseur de l’année et il s’est consolé avec un titre. Et avec son nouveau contrat, l’intérieur formé à Kentucky peut avoir des ambitions encore plus élevées comme un triplé titre + MVP + DPOY ? Rien n’est impossible avec un tel monstre. En back-up, c’est Markieff Morris qui assurera les minutes. Ses playoffs ont été exemplaires et le frère de Marcus doit continuer sur cette lancée.
  5. Choix de luxe sur le pose 5 pour Frank Vogel, qui doit choisir entre Marc Gasol et Montrezl Harrell. Le pivot Espagnol apporte plus de variété, plus de possibilités dans l’attaque des Lakers tandis que le sixième homme de l’année est un vrai energizer, souvent en mouvement et surtout habitué en tant que joueur de banc. Pour autant, aucune option semble être moins bonne que l’autre.

Le joueur à surveiller

Kyle Kuzma : Petite déception de la saison et des playoffs, Kyle Kuzma se cherche encore aux côtés du duo LeBron James – Anthony Davis. Lorsqu’on est un gros scoreur, il n’est jamais facile de s’effacer mais l’ailier doit absolument le faire, et trouver d’autres moyens pour briller. On l’a parfois vu faire des efforts défensifs mais sa rigueur n’est jamais de longue durée. En signant son contrat de 40 millions de dollars sur trois ans, Kuz doit se lâcher.

Objectif

Comme le Heat, un peu plus de deux mois pour se remettre dans le bain et dans la peau d’un champion. Car oui, les Lakers sont en mission, le back to back est un objectif. La santé des joueurs sera primordiale mais avec un effectif aussi profond, la franchise n’a pas besoin de s’inquiéter. D’autre part, plusieurs joueurs sont encore des candidats crédibles à des trophées individuels (LeBron James, Anthony Davis, Montrezl Harrell) et s’ils sont récompensés, ce ne sera que du bonus.

Les raisons de suivre les Lakers

  • LeBron James x Anthony Davis : le King et Unibrow ne sont peut-être pas les deux meilleurs joueurs de la ligue, mais ils sont au moins les plus dominants. Donc lorsqu’ils sont associés, ça fait mal. Complices, LeBron James et Anthony Davis assurent le show à la moindre occasion, sans oublier quelques cartons prévus dans la saison.
  • Frank Vogel : la saison dernière, le coach des Lakers s’est rarement trompé dans ses choix et a réussi à impliquer tout le monde défensivement. S’il a plutôt bien géré les égos, ça sera encore plus difficile cette saison, avec tous les joueurs qui ont mérité d’avoir du temps de jeu. Difficile de satisfaire tout le monde…

Les contrats

*Player Option 

Voilà pour notre ultime preview. Les 30 équipes ont été décryptées, et les Lakers sont seuls contre tous. Ils ont l’habitude et doivent repartir à la guerre deux mois après leur sacre. Los Angeles va t-il faire le back to back ? Réponse dans sept mois.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités