... ...
... Pierre Game, auteur sur The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

Preview Dallas Mavericks – 3ème partie : trouver une hiérarchie, c’est le plan

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

En premier lieu, il va falloir suivre de près l’évolution de la hiérarchie offensive. Si a priori, Luka Doncic devrait rapidement devenir le franchise player ou en tout cas celui qui a le plus de ballons dans ses mains, il va falloir nommer un lieutenant et une troisième option pour les tickets shoots. Harrison Barnes, Dennis Smith Jr, un autre ?

Puis, il faudra également voir l’évolution de Luka Doncic et en parallèle sa course au rookie de l’année. Probablement le plus ready de tous les rookies, la grande question sur le slovène concerne ses capacités athlétiques et physiques. Ce qui est sur, c’est que son statut fait de lui, un favori pour remporter ce trophée.

On termine avec le plus triste pour la fin. C’est peut-être les 82 derniers matchs de la carrière de Dirk Nowitkzi, alors il faut profiter. Un fadeaway, un trois point, une défense (non), il faudra profiter de ces moments là. Bien évidemment, on espère qu’il lui reste des forces dans les pattes, mais on est bien plus proche de la fin que du début… On a déjà entouré le Dallas – Miami, de quoi rappeler de bons souvenirs aux deux camps !

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Dallas Mavericks – 2ème partie : une dernière campagne de playoffs pour Dirk ?

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Cette saison, c’est peut-être la dernière saison de Dirk Nowitzki, alors ça serait cool de lui faire plaisir avec une dernière campagne de playoffs, et un dernier petit sweep (on déconne les Mavs fans). L’objectif est d’aller chercher un spot pour les playoffs, une huitième place pourquoi pas. Il est compliqué d’intégrer deux nouveaux starters dans une équipe, pour autant, c’est un certain Carlisle à la baguette, alors sait-on jamais ? Cependant, ils feront sans doute les frais d’une conférence ouest trop relevée. Une belle 11ème place, des beaux matchs, mais un banc trop faible afin de se qualifier. C’est en tout cas le début d’un renouveau chez les Mavs !

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Dallas Mavericks – 1ère partie : Une team qui redevient excitante

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières

Après une année rookie pleine de promesses, Dennis Smith Jr va entamer sa deuxième saison NBA. Plus explosif encore que l’année dernière, le sophomore va encore une fois être une des machines à highlights chez les Mavericks. Un peu de progrès sur le shoot, plus de constance et ça deviendra complémentaire et très effrayant avec son collègue. Il a presque fait la saison parfaite pour un rookie, on attendra un peu plus de rigueur dans les décisions, notamment en fin de match. Sa défense sur l’homme et en pick and roll sera aussi à parfaire.

Effrayant avec son collègue Luka Doncic dont le palmarès est plus grand que les bouches de Kanter et Draymond Green réunies. Fort joueur sur pick & roll, solide en un contre un, les principales faiblesses du phénomène Slovène sont en défense, et comme on défend très peu en NBA, c’est carrément bénéfique à Dallas. Ca nous rappellerait les belles heures de Don Nelson !

Ailiers

Si les pourcentages de Wesley Matthews diminuent ces dernières années, c’est d’une part parce qu’il devient de plus en plus vieux et d’autre part qu’il avait trop le ballon en main. Avec les récentes arrivées du backourt, il se pourrait que l’ancien joueur des Blazers redevienne un catch and shooteur, ce qui serait l’idéal pour son équipe. Même s’il a des capacités au poste, c’est pas vraiment ça si tu veux pécho les playoffs.

Au final, c’est un peu le même constat chez Harrison Barnes puisqu’il va redevenir la deux ou troisième option qu’il était chez les Warriors. C’est là qu’il est le plus imprévisible et par conséquent augmenter son efficacité. La période franchise player était pas mauvaise en terme de stats, mais ce n’était toutefois pas la folie en terme de win.

Pivot

C’est le pivot qu’il manquait à Dirk depuis tant (trop) d’années. Enfin, les Mavericks auront un pivot athlétique, qui contre, qui court, qui jump, qui dissuade. DeAndre Jordan est la recrue parfaite qui va combler tous les petits défauts défensives de la franchise. C’est donc un énorme plus d’avoir cet All-Star dans l’équipe.

Banc 

Le banc est peut-être un peu faible, la perte de Seth Curry fait très mal néanmoins JJ Barea a toujours été bon et constant dans ce rôle. Le meneur apporte vraiment beaucoup en sortie de banc. Maxi Kleber et Dorian Finney-Smith s’occuperont de faire souffler les ailiers tandis que Salah Mejri aura le même rôle que Dédé Jordan dans la second unit. Enfin, on termine avec le meilleur, qui se sacrifie pour l’équipe, c’est bien évidemment Dirk Nowitkzi, qui sera toujours adroit, et qui surtout ne jouera plus au poste 5. L’ailier fort pourrait accepter ce rôle même si rien n’est gravé dans le marbre. En jouant contre des remplaçants et en second unit avec J.J avec qui son efficacité est redoutable, il pourrait apporter énormément, tout en ayant les possessions dans le money-time, s’il y a une balle de match à jouer…

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Brooklyn Nets – 3ème partie : l’année de l’explosion pour D’Angelo Russell ?

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

La première évolution concerne notre ami D’Angelo Russell. Quatrième année, une hygiène de vie meilleure, c’est l’année du gaucher. D’ailleurs, il y avait quelques signes déjà qui montraient cette progression. Capable de prendre des tirs en fin de match, de faire jouer les autres, il ne faudra pas être surpris lorsque le combo tournera en 20-7-4.

Puis, il va falloir relancer le boulet Kenneth Faried. Ce qui veut donc dire qu’il aura des minutes, probablement au poste cinq, et on verra alors s’il est toujours capable d’apporter son énergie, de péter des gros tomars. C’est probablement sa dernière chance en NBA, alors mon grand, il faut la saisir, sinon byebye la grande ligue.

Enfin, et comme toujours avec les Nets, cela concerne les transferts. L’objectif a toujours été l’été 2019 et il se pourrait que la plus grosse concurrence soit celle de son voisin New Yorkais, notamment pour récupérer Butler et/ou Kyrie. Plusieurs joueurs seront sur la sellette : Faried s’il parvient à se relancer, les vétérans Dudley et Carroll et plus surprenant (ou pas) Dinwiddie puisqu’il demandera le pactole à la prochaine free agency, et c’est normal étant donné qu’il s’est révélé aux yeux de la ligue.

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Brooklyn Nets – 2ème partie : la surprise du chef ?

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Depuis deux ans maintenant, les Nets ont un collectif en place et malgré une équipe classée en bas de tableau, Brooklyn a surpris pas mal de monde, en perdant un nombre considérable de matchs serrés. Alors, cette année ne sera pas encore la bonne d’après nous, toutefois, porté par un D’Angelo Russell dans la course au Most Improved Playet, les Nets terminent à la 9ème place de la conférence Est, à quelques petites victoires du dernier spot qualificatif…

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Brooklyn Nets – 1ère partie : Une progression constante

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières 

On commence par celui qui va avoir une grosse pression sur ses épaules avec D’Angelo Russell. Le meneur va entrer dans sa troisième année et est attendu au tournant. Après un début de saison très prometteur, la saison de DLo a été écourtée  à cause d’une blessure. Cette année, celui qui a de la glace dans ses veines doit jouer plus de matchs, doit exploser afin que sa carrière décolle enfin.

Il faut dire que son duo avec Allen Crabbe a fonctionné à merveille. Le nombre de fois où le gaucher a servi son shooteur en catch and shoot sur un plateau et que l’arrière a par la suite sanctionné…Un 3&D payé cher certes, mais un 3&D qui fait très bien son boulot. Crabbe doit continuer sur cette progression.

Ailiers 

Auparavant DeMarre Carroll était un 3&D aussi, et il est devenu ensuite un joueur qui s’est développé en attaque tout en restant solide défensivement. Cela se ressent dans son jeu, il s’éclate aux Nets, dans une équipe plutôt jeune, et qui est sacrément explosive. Néanmoins, son nom devrait ressortir dans les rumeurs de transferts.

Si cette équipe est autant explosive, c’est en partie grâce à un joueur polyvalent à l’aile puisque Rondae Hollis-Jefferson progresse d’années en années de façon impressionnante. Il va également entrer dans sa troisième année, et doit poursuivre sur sa lancée. L’ailier bosse en silence, fait son boulot sur le terrain, et rentre chez lui.

Pivot 

Il y a trois types de pivot en NBA : ceux qui servent à rien (Gortat), ceux qui sont offensivement des bêtes (Embiid, Towns, Cousins), et ceux qui sont excellents défensivement grâce à des segments très longs (Gobert, Jordan), et Jarrett Allen fait partie de ces pivots. Très propre défensivement, le pivot est très athlétique, ce qui lui permet de finir facilement au cercle. Un pivot qui rentre dans une année sophomore très importante.

Banc  

Sur le banc, il y a du talent. Et il y a du talent, notamment au coaching avec Kenny Atkinson qui a su développer un collectif. Ensuite, à la mène, le coach peut compter sur deux bons joueurs : Dinwiddie et Napier. Sur les postes extérieurs, la jeunesse domine également avec Joe Harris et Caris LeVert. En revanche, c’est complètement différent sur les postes 4 et 5 dont l’expérience prime : Ed Davis, Dudley, Acy et Faried ont tous plus de six ans dans les jambes.

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Charlotte Hornets – 3ème partie : plus de small ball pour une nouvelle identité ?

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Si trouver un cinq majeur sera compliqué, il faudra toutefois trouver un cinq majeur pour terminer les matchs. Bien évidemment, il pourra changer en fonction de l’adversaire, cependant, James Borrego, le néo coach des Hornets souhaite du small ball. Peut-être qu’on se retrouvera parfois avec du Nico Batum en 4. En tout cas, et c’est rassurant, les frelons se retrouvent avec de nombreuses options possibles.

Ensuite, ce n’est pas encore officiel, mais il est quasiment certain que Tony Parker et Kemba Walker auront du temps de jeu ensemble. Bien évidemment, le but principal sera de décaler le numéro 15 au poste 2. Avec deux joueurs intelligents, l’association pourrait prendre la mayonnaise assez rapidement, pour le plus grand bonheur de la franchise. Attention tout de même, puisque défensivement, le match-up sera forcément défavorable.

Enfin, il faura surveiller les contrats de nombreux joueurs (Batum, Kidd-Gilchrist, Lamb, Williams) puisqu’il ne faut pas oublier la priorité : la free agency 2019. Si tu souhaites conserver ton meneur All-Star en la personne de Kemba Walker, tu es obligé de lui proposer le max, et par conséquent de faire des sacrifices sur un ou plusieurs joueurs.

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Charlotte Hornets – 2ème partie : les frelons ne piquent plus…

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Certes, Tony Parker espère ramener la culture de la gagne à Charlotte mais cela risque d’être difficile encore une fois. Malgré les différents talents et scoreurs cette équipe, il est compliqué de trouver un système où la répartition du ballon est équilibré. De plus, leur défense est loin d’être exemplaire (16ème l’an passé). Avec un Dwight Howard qui est parti, un pivot moins dominant qui est arrivé, on voit mal comment les Hornets pourraient mieux faire qu’une 10ème place dans la conférence Est. Sachant que Kemba Walker est dans sa dernière année de contrat, Charlotte joue avec le feu…

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Charlotte Hornets – 1ère partie : nouveau coach, nouveau jeu ?

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières 

Pour l’instant, c’est le seul joueur assuré d’être dans le cinq et pourtant ce sera une année charnière pour Kemba Walker. Le meneur sera free agent à la fin de la saison, et comme il le dit, il est pour le moment concentré sur son équipe. C’est SON équipe, qui déçoit d’ailleurs depuis deux ans, il doit remonter la pente !

Auteur de plusieurs passages intéressants, Malik Monk aura peut-être l’occasion de plus se montrer. Cette saison, les cartes sont redistribuées au niveau du temps de jeu, c’est à lui d’en profiter. Etant donné que c’est un profil plutôt offensif, il faudra certainement un peu de temps afin de se comprendre avec son meneur All-Star.

Ailiers 

Malgré son irrégularité et son manque d’agressivité, Nicolas Batum va conserver sa place dans le cinq puisqu’il reste malgré tout un facilitateur pour Kemba Walker et pour l’équipe. Compte tenu de son contrat, le français doit faire beaucoup plus. Tourner en 11-6-4 est loin d’être suffisant pour un lieutenant !

Titulaire depuis quelques temps déjà, Marvin Williams sort toujours des saisons intéressantes d’un point de vue statistique. Toutefois, il devrait revenir à son poste d’ailier fort pour de bon. Dans la NBA moderne, c’est probablement ce qu’il y a de mieux pour lui, et c’est peut-être bon signe pour les Hornets, qui cherchent à redevenir une équipe de playoffs !

Pivot 

Avec tous ces profils plutôt offensifs, le coach optera probablement pour un profil défensif avec Bismack Biyombo, d’autant plus que c’est un pivot qui est capable de faire des allers-retours. Il sera nécessaire de défendre, car dans cette équipe il n’y a pas beaucoup de joueurs qui le font. Il se doit d’être dominant dans ce secteur, et surtout il succède à Howard, qui sort d’une saison loin d’être mauvaise.

Banc

La première recrue sur le banc, c’est le coach James Borrego, qui a d’ores et déjà indiqué qu’il souhaitait plus de small ball. Sur le banc, il disposera de joueurs intéressants qui sont des scoreurs comme Jeremy Lamb et Frank Kaminsky. Bien évidemment, il pourra compter sur l’expérience de Tony Parker dans la second unit. Dwayne Bacon et Kidd-Gilchrist sont des profils différents, et dans la raquette, il y a Cody Zeller ainsi que Willy Hernangomez qui sont des bons joueurs !

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Réunion entre Jimmy Butler et Tom Thibodeau : il est temps de mettre les choses au point

Pour les fans des Wolves, il y a des raison d’être inquiet puisque ce lundi, une réunion aura lieu entre Jimmy Butler et Tom Thibodeau. Et même s’il n’y a pas plus d’informations, le sujet principal pourrait bien être le futur de l’arrière.

Alors que les rumeurs fusent depuis un long moment concernant Jimmy Butler et sa relation interne avec les jeunes loups (Wiggins, Towns), il se pourrait bien que ce thème soit abordé demain puisque il y aura une réunion au sommet entre l’ancien joueur (accompagné de son agent…) des Bulls, le coach Tom Thibodeau.

En ce moment, il n’est pas bon d’être fan des Wolves car effectivement la prolongation de Towns tarde (bien qu’elle devrait être réglé avant le début de la saison) et voilà maintenant une réunion entre le franchise player et le coach. Niveau timing, on a connu mieux, car à quelques jours du training camp, c’est pas vraiment bon signe.

Woj a par ailleurs indiqué « ce qui doit être communiqué sera communiqué ». La demande d’un trade, c’est possible. D’autant plus que Jimmy Butler a toujours dit ce qu’il avait dire. Maintenant, on connait la forte relation qu’ont les deux hommes, et peut-être que cette relation va éviter le drame dans le Minnesota…

Jimmy Buckets est arrivé seulement l’année dernière et pourrait partir en 2019 à cause de la free agency, même si les Wolves peuvent proposer plus que les autres franchises. Dans tous les cas, on vous conseille d’activer les notifications sur le compte de Woj car une Woj Bomb pourrait arriver très bientôt…

Jimmy Butler et les Wolves, c’est peut-être bientôt terminé, et ça sent carrément le sapin. Une réunion avec Thibs aura lieu demain. Maintenant, il est possible qu’on s’inquiète pour rien, même si d’après nous, c’est très peu probable. Woj pourrait intervenir dans les prochaines heures pour un blockbuster trade.
Click to comment