Connect with us

Analyses

Trade Deadline – Le débrief #3 : les sceptiques

Source photo : Twitter

La trade deadline est officiellement terminée, c’est donc l’occasion parfaite de faire une analyse, à froid. La troisième et dernière partie est consacrée aux « sceptiques » et on y retrouve notamment les Lakers ou encore les Rockets. Par « sceptique », nous entendons, que seul le futur nous dira si la franchise a eu tord ou raison d’effectuer un trade (ou ne de pas en effectuer). 

Los Angeles Lakers

Arrivée : personne /// Départ : personne

En attendant l’éventuelle venue de Darren Collison, les Lakers ne se sont pas renforcés…Pourtant, il y avait des combles à manquer. A commencer par un troisième scoreur régulier, car Kyle Kuzma n’en est pas un. Deuxièmement, les Angelinos avaient besoin d’un ailier défenseur sur les ailes, ils ne l’ont pas. Et enfin, et peut-être le plus important, Frank Vogel avait besoin d’un playmaker car pendant que LeBron est sur le banc, bonjour la catastrophe avec Rajon Rondo se croyant sur NBA 2K…Sans rien faire, Los Angeles sera peut-être le grand perdant de cette deadline. Seul les playoffs nous le diront…

Houston Rockets 

Arrivées : Bruno Caboclo, Robert Covington, un second tour de draft (2024) /// Départs : Clint Capela, Nene, Jordan Bell

C’est la folle décision prise par les Rockets : dégager les big mens, où seul Tyson Chandler reste. Un pari risqué qui peut s’avérer comme payant ou perdant. Payant dans le sens où ça incite Russell Westbrook et James Harden à créer délibérément avec quatre shooteurs au large, ce qui est compliqué à défendre quand les shoots tombent dedans (exemple type hier contre les Lakers). Cependant, il peut aussi s’avérant perdant, car sur le long terme (d’un match, d’une saison, d’une série), ça fatigue les PJ Tucker, les Danuel House Jr. Le déficit au rebond sera immense, celui sur les matchups contre les Nikola Jokic and co aussi. A surveiller de très près.

Boston Celtics 

Arrivée : personne /// Départ : personne

A l’image de son plus gros rival, Danny Ainge n’a absolument rien fait. Oui, il est très dur en négociations, Jaylen Brown, Jayson Tatum et toute la clique sont intouchables. Cependant, il manque toujours un profil, le même depuis quelques années maintenant : un grand pivot, protecteur de cercle, fort rebondeur. Il n’y avait-il pas possibilité d’aller chercher un Steven Adams ou un Andre Drummond ?  Rappelons que les Celtics peuvent potentiellement se coltiner Joel Embiid ou encore Domantas Sabonis en playoffs…

Oklahoma City Thunder 

Arrivée : personne /// Départ : personne

Alors effectivement, surprenant au premier abord compte-tenu des résultats de la franchise et des performances des joueurs concernés. Toutefois, il ne faut pas oublier le premier objectif du Thunder au début de la saison…c’était de se séparer des plus gros contrats. Or, ce n’est pas fait. Steven Adams et ses 26 millions de dollars sont toujours là, Danilo Gallinari et ses 22 millions de dollars sont toujours là et Dennis Schroder et ses 15 millions de dollars sont toujours là. Certes, OKC va se qualifier en playoffs, mais qu’en sera-t-il la saison prochaine et comme elle va faire pour se débarrasser de tels contrats ? Et si leur valeur marchande baisse, les autres franchises vont se régaler. 

Voilà pour la troisième et dernière partie partie. C’était nos équipes où nous sommes sceptiques par rapport à leur deadline à vous de nous dire les vôtres sur les réseaux. Et encore une fois, il faudra attendre les résultats pour voir s’ils ont eu raison ou pas. Car sur le papier c’est une chose, sur le terrain, ça en est une autre…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




More in Analyses