Quelle est la journée type d'un joueur NBA lors d'un jour de match ?
*
Connect with us

Histoires

Quelle est la journée type d’un joueur NBA lors d’un jour de match ?

Pourquoi la NBA est si populaire ? Outre le spectacle, les performances, les dramas, la NBA est adorée par sa régularité. La grande ligue se déroule chaque jour et il n’y a pas le temps de s’ennuyer. Si on oublie Thanksgiving, Noël, le All-Star Break et la pause avant les playoffs, on a droit à des matchs tous les jours d’octobre à juin ! Aujourd’hui, on va essayer de connaître le programme d’un joueur au sein de la ligue.

On rentre directement dans le vif du sujet. La première séance peut s’avérer difficile et certains coachs pensent que cela sert à rien. En général, la journée commence logiquement par déposer les enfants, prendre un petit déjeuner mais ce à quoi on fait allusion, c’est le fameux « shootaround ». En général, c’est un petit décrassage, des shoots, une très légère séance de cardio. Une séance à la cool, histoire de réveiller les organismes. La séance peut s’avérer un peu plus longue, histoire de répéter les systèmes car les vrais séances d’entraînements se font rares, surtout à l’extérieur. Cela dépend de la forme des joueurs, du calendrier, souvent full en pleine saison. Au programme, il y a aussi une séance de musculation, que les entraîneurs persos peaufinent en fin de matinée. Ensuite, les joueurs se douchent ou alors se présentent devant les caméras (ou l’ordinateur pour cause de covid) afin de respecter leurs obligations presse, en répondant à une série de questions des journalistes. Les joueurs décidés se font le jour même et le responsable de communication prévient les journalistes. Ce ou cette même responsable décide quand la séance se termine et en général, choisit les journalistes qu’il connait. Répondre à la presse est obligatoire pour les joueurs, auquel cas une amende leur tombera dessus. On ne vous l’apprend pas mais les infrastructures permettent aux joueurs NBA, de venir quand ils le souhaitent, les séances supplémentaires sont ainsi légions pour les plus bosseurs d’entre eux. A l’extérieur, la séance se fait dans la salle de match et non au centre d’entraînement. Quant au petit déjeuner, il se fait en groupe à l’hôtel.

Après le déjeuner, beaucoup aiment faire une sieste, Tracy McGrady racontera qu’à force d’en faire, c’était devenu son hobby. Cela dépend aussi du programme de l’équipe, si la plupart du temps, il y a quartier libre, des événements personnels ou d’équipe peuvent prendre une grande partie de l’après midi. Les matchs ont ensuite lieu à 19 heures la plupart du temps, hormis le week-end. Les joueurs viennent à la salle à partir de 16 heures mais les plus fous, comme Kobe Bryant, se ramènent parfois dès 14 ou 15h… Ensuite, le programme est chargé. Echauffement individuel, collectif, straps, bandages, etc etc.. et on arrive jusqu’à l’heure du match. Après ça, les joueurs se douchent et se présentent à la presse, selon leurs obligations. Le covid change tout, les journalistes se dirigent vers le vestiaire mais les règles ont changé. Une grande partie des interviews se font par visio et les plus grandes stars ont droit à un podium, comme lors des playoffs. Pour terminer la soirée, chacun fait ce qu’il a à faire, diner en groupe, ou chacun chez soi. Certains vont rentrer à la maison voir leur famille ou d’autres iront turnup en boite de nuit, il n’y a aucun interdit de la part des franchises.

Les joueurs NBA aiment ce qu’ils font mais il faut être prêt pour endurer un calendrier parfois infernal durant 6 mois de suite. On parle beaucoup de la force physique mais le mental doit être irréprochable pour tenir la cadence. Comme tout le monde, ils ont parfois le droit de décompresser, surtout en jour de match.

Quels sont les matchs les plus regardés de l’histoire de la NBA ?

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Hakeem Olajuwon extrêmement dur avec Lebron James, ce qui est tout le contraire avec Michael Jordan

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Histoires