Les 2 anges désormais réunis : Adreian Payne et Lacey, une amitié que les fans de basket n'oublieront jamais
*
Connect with us

Histoires

Les 2 anges désormais réunis : Adreian Payne et Lacey, une amitié que les fans de basket n’oublieront jamais

Le monde du basket est en deuil après avoir appris le décès d’Adreian Payne à seulement 31 ans. Passé par la NBA, l’Europe et l’Asie, le pivot avait explosé à l’université. Le joueur de Michigan State s’était notamment lié d’amitié avec une petite fille de 8 ans. Une belle histoire qui avait alors ému toute la planète.

C’est une bien triste nouvelle qui a frappé le monde de la balle orange. Adreian Payne est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à l’âge de 31 ans. D’après plusieurs sources, l’homme a été tué par balle à Orlando, en Floride, à 1h30 du matin. Selon les sources locales le basketteur serait mort en essayant de s’interposer dans une dispute conjugale. Le tireur a été arrêté par la police dans la foulée et une investigation policière a été ouverte pour comprendre les raisons de ce drame.

Drafté en 2014 en 14ème position, Adreian Payne a joué pour les Hawks, les Wolves et le Magic entre 2015 et 2018. Il a terminé sa carrière NBA avec 107 rencontres disputées, 4 points et 2,9 rebonds de moyenne par match. En 2018, il quitte les Etats-Unis pour rejoindre l’Europe puis l’Asie. En 2019, il intègre l’équipe de l’ASVEL avec laquelle il réalise le doublé Coupe / Championnat. A la suite de la terrible nouvelle, son ancien club a tenu à lui rendre un dernier hommage.

Mais Adreian Payne s’était fait connaitre avant son entrée en NBA. Pendant 4 ans il a joué pour les Spartans de Michigan State. C’est d’ailleurs ici qu’il a côtoyé le numéro 23 des Golden State Warriors : Draymond Green. Lors de sa dernière année à la fac (2013/2014) il réalise une très bonne saison. Il tourne alors à 16,4 points et 7 rebonds par match. Les Spartans arrivent à la March Madness bien préparés. Après avoir battu les Fightin’ Blue Hens du Delaware, où il avait d’ailleurs réalisé une performance XXL (41 points, 8 rebonds et un magnifique 17/17 sur la ligne des lancers), Virginia et Harvard, les Spartans se retrouvent à une victoire du Final Four. Malheureusement les coéquipiers d’Adreian Payne s’inclinent contre U’Conn et la belle aventure s’arrête ici.

Malgré la défaite, Adreian Payne aura fait rêver sur mais également en dehors du terrain. Quelques temps avant, alors que l’équipe rend visite à des malades dans un hôpital, il se lie d’amitié avec une petite fille de 8 ans, atteinte d’un cancer : Lacey Holsworth. La fillette devient alors le porte-bonheur de l’équipe qu’elle accompagne lors de certains déplacements. Elle est aussi le fan n°1 d’Adreian Payne. Lacey assiste au NCAA Dunk Contest où elle le voit performer. Après la victoire des Spartans au tournoi Big Ten, la petite fille avait même été de la fête et avait eu l’honneur de couper le filet du panier.

Cette incroyable relation avait ému tout le monde du basket à l’époque. La petite fille et Adreian avait tissé un lien fort à tel point qu’il était considéré comme un membre à part entière de la famille. La fillette le présentait comme son « superman » quand le pivot l’appelait « Princesse Lacey ». Cette rencontre avait alors changé la vie du basketteur : « Je l’aime, je ne laisserais rien lui arriver. Elle fera toujours partie de ma vie » avait-il déclaré.

La petite fille s’est éteinte au lendemain de la finale NCAA laissant derrière elle son « superman ». Voici ses mots après avoir appris la triste nouvelle :

« Les mots ne peuvent pas exprimer à quel point Lacey me manque déjà. C’est ma sœur et elle fera toujours partie de ma vie. Elle m’a appris à me battre avec le sourire même quand les choses allaient mal. Je suis un homme meilleur grâce à elle. Elle a dit qu’elle m’aimait d’abord à cause de mon sourire, mais c’est son sourire qui a fait tomber l’Amérique amoureuse d’elle. Je sais qu’elle sourit et danse au paradis en ce moment. Ma princesse est maintenant un ange. » – Adreian Payne, le 9 avril 2014.

Très affecté par cette disparition, son ancien coéquipier de l’université, Draymond Green a eu quelques mots pour lui :

« Tu as battu le destin, mon frère. Tu as mon respect éternel. Tu as réussi à sortir de Dayton, dans l’Ohio, alors qu’on disait que tu ne dépasserais pas l’école primaire à cause de tes difficultés d’apprentissage. Non seulement tu as réussi à aller à l’université, mais tu as aussi été diplômé. Tu as réussi à entrer en NBA alors qu’on disait que tu n’y arriverais pas. Je t’aime mon frère, et j’attends notre prochaine rencontre au ciel »

Le joueur des Warriors a annoncé qu’avec sa femme, ils prévoyaient de faire un don de 100 000 $ à une fondation en l’honneur d’Adreian Payne.

Le décès d’Adreian Payne a profondément bouleversé le monde du basket. Sa fabuleuse histoire avec Lacey Holsworth a et continue d’avoir un impact dans l’Etat du Michigan mais plus largement dans l’univers de la balle orange.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Jimmy Butler ou l'hommage ultime à l'un de ses meilleurs amis : Joel Embiid aura de quoi se réconforter

  2. Pingback: L'action chauvin de la nuit : Frank Ntilikina mange Chris Paul, on comprend pourquoi Jason Kidd l'a sorti du placard durant ce 2ème tour

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Histoires