*
Connect with us

Previews

Preview Los Angeles Clippers 2017/2018 : Bye bye Lob City, bonjour au collectif ?

Source photo : slam online
On arrive sur la fin des previews, ce qui signifie que la pré-saison est bientôt de retour. C’est une page importante qui se tourne dans l’histoire des Clippers avec le départ de Chris Paul, mais il y a encore Blake Griffin, de quoi se tourner vers un collectif et la fin des « the looooooooooob, the jaaaaaaaaaaaaaaaam » ?

Bilan 2016/2017

Ne vous inquiétez pas, on peut encore troller les Clippers. Une saison régulière, réussie comme toujours, s’appuyant sur la base Chris Paul – Blake Griffin et les soldats Crawford, JJ et DeAndre Jordan. Ce dernier profite des blessures de Chris Paul et Blake Griffin pour récompenser l’équipe et devenir pour la première fois de sa vie all-star. Malheureusement pour eux, les playoffs furent encore tragiques. Après les Blazers la saison dernière, bis repetita avec les blessures du meneur et de l’ailier fort qui s’absentent sur le reste de la série. Malgré une série serrée et équilibrée, le Jazz prend finalement le dessus sur les Clippers dont plusieurs joueurs partent sur un échec. 

Intersaison 

Bien évidemment, il fallait réussir à garder Chris Paul ou Blake Griffin (il était impossible de garder les deux puisque les deux all stars ne partiraient pas trop en vacances ensemble), c’est finalement l’ailier fort qui a rempilé à Los Angeles. Nouvel arrivant, Jerry West a réussi à réaliser un trade pour que le meneur ne parte pas contre rien. Les Clippers récupèrent donc Lou Williams, Patrick Beverley, Sam Dekker, et Montrez Harrell (ainsi que des no names) dans ce trade. Malgré les départs de JJ Reddick et Jamal Crawford notamment, les hommes de Doc Rivers s’en sortent pas mal du tout avec les arrivés de Willie Reed, Milos Teodosic et surtout Danilo Gallinari. 

Le joueur à suivre 

Blake Griffin étant un joueur confirmé, nous avons pris son compatriote de raquette DeAndre Jordan. Pourquoi ? C’est tout simple. Le pivot qui a profité et qui s’est gavé des balles en l’air de CP3 pour tourner à quasiment 13 points de moyenne va montrer quelques lacunes. Malgré que ce soit une valeur sur dans la protection du rebond et du cercle, Dede devra mieux faire dans sa réussite près du cercle (sans les dunks) pour se montrer offensivement, d’autant qu’il gêne parfois Blake Griffin dans son placement. 

Résultat de recherche d'images pour "deandre jordan"

Depth Chart 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Previews