*
Connect with us

Previews

Preview Boston Celtics 2017/2018 : Un gros bordel cet été pour une grosse saison ?

Crédit photo : Ny Daily news

Nous y sommes ! Dernière équipe de la conférence Est avec les Celtics de Boston qui vont faire des dégâts cette année, et qui ont à faire dans leur effectif cet été. Un roster bien fourni, qui va faire mal sur le court terme, le moyen terme et le long terme. Les hommes de Bard Stevens peuvent pousser les Cleveland Cavaliers à la faute.

Bilan 2016/2017 

Evidemment nous nous attendions à ce que les Celtics finissent dans le top 4 de la conférence Est, mais surement pas à ce qu’ils achèvent la saison régulière au top de cette même conférence. Boston s’est clairement fait peur au premier et second tour des playoffs, mais s’est nettement fait éliminé par Cleveland. Une suite logique finalement. Les Celtics ont réalisé une grande saison, et ce n’était que le début puisque Danny Ainge a claqué trade sur trade cet été en appelant tous les autres GMs des franchises. 

Intersaison 

Danny Ainge a foutu un véritable bordel sur ce marché de l’été pour récupérer des stars. Et on commence donc par le plus gros trade, celui amenant l’arrivée de Kyrie Irving, provoquant les départs de Thomas, Crowder, Zizic et le choix des Nets 2018. Ensuite, le GM a lâché le premier pick pour récupérer le troisième pick (Jayson Tatum) de cette même draft, et un pick protégé des Lakers l’année prochaine. Mais ce n’est pas tout, les Celtics ont fait venir Gordon Hayward via la free agency pour qu’il rejoue sous Brad Stevens. Boston a fait venir du charbon en la personne d’Aaron Baynes. Le départ de Kelly Olynyk n’y fera rien remplacé par Yabusele, également via la draft. Ensuite, Avery Bradley, chouchou du TD Garden fut échangé contre Marcus Morris pour libérer du cap space. Enfin, Shane Larkin revient en NBA.

Le joueur à suivre 

Le mec a réclamé sa propre équipe, et c’est désormais fait, Boston est son équipe. A lui de mettre en oeuvre, tous les éléments sont là pour battre les Cleveland Cavaliers quatre fois au mois de mai. Même si il est dans un gros collectif, Kyrie Irving n’est plus dans l’ombre de LeBron James et le meneur aura le spotlight s’il parvient à porter son équipe en saison régulière et en playoffs. C’est une autre carrière qui démarre pour le meneur et ce sont de nouveaux défis à relever. 

Résultat de recherche d'images pour "kyrie irving boston celtics"

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Previews