*
Connect with us

Actualités

Les Celtics déjà en chasse : la liste des coachs pour succéder à Brad Stevens, focus sur la jeunesse

Source Photo : NBA

Plus de Danny Ainge et avec un Brad Stevens président des opérations basket, le projet de restructuration des Celtics a commencé. L’ancien coach de Boston doit déjà s’occuper de sa première mission, et pas des moindre, trouver qui lui succédera sur le banc. Comme quand les C’s ont été le chercher à l’université, Brad Stevens ne veut pas du déjà-vu et se penche sur de nouvelles têtes.

C’est parti pour le nouveau challenge de Brad Stevens, il est temps de trouver un nouveau coach qui fera passer un cap aux Celtics. Il a déjà reçu la permission de plusieurs franchises pour s’entretenir avec leurs assistants coachs. Pas de temps à perdre pour Brad Stevens, qui enchaîne les appels depuis mercredi. Cinq noms ressortent à l’heure actuelle : Chauncey Billups (Clippers), Darvin Ham et Charles Lee (Bucks), Jamahl Mosley (Mavericks) ainsi qu’Ime Udoka (Nets). Le président des opérations basket veut donner sa chance à des assistants qui n’ont encore jamais été coach en chef pour relancer Boston.

Chauncey Billups est à la recherche d’un poste de coach en chef. Le MVP des Finales 2004 et assistant de Tyronn Lue intéresserait aussi Portland.

En plus d’un nouveau poste, Brad Stevens est dans une place très particulière. Après huit saisons passées sur le banc des C’s, il connaît mieux que personne le groupe et les joueurs. Un avantage quand il s’agit de choisir son successeur. Cependant, il doit également trouver quelqu’un capable de faire mieux que lui. Boston a toujours un effectif talentueux et sera attendu l’an prochain. Même si la concurrence s’est relevée à l’Est, l’ambition d’atteindre les Finales NBA est toujours là.

Faire confiance à un coach rookie n’est pas nouveau en NBA et ça a fait ses preuves ces dernières années. Depuis 2015, trois entraîneurs ont été champions alors qu’ils disputaient leur première saison en tant que numéro 1 : Steve Kerr en 2015, Tyronn Lue en 2016 et Nick Nurse en 2019. Brad Stevens se dépêche et il n’a pas tort, car Boston n’est pas seul à chercher un nouvel entraîneur. Les Blazers, le Magic et les Pacers veulent trouver chaussure à leur pied et rien ne dit que ces trois franchises s’intéressent aussi à des jeunots.

Brad Stevens semble déjà bien impliqué dans son nouveau rôle. Arrivé en NBA alors qu’il n’y avait jamais mis les pieds et qu’il n’avait jamais quitté l’Indiana, le nouveau président des opérations basket semble être prêt à laisser la place à de nouveaux coachs qui veulent faire leurs preuves dans la grande ligue.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Preview Boston Celtics 2017/2018 : Un gros bordel cet été pour une grosse saison ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités