... ...
... Le poignant témoignage de Rachel Nichols suite au scandale sexuel de Dallas - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

Analyses

Le poignant témoignage de Rachel Nichols suite au scandale sexuel de Dallas

L’affaire concernant les Mavericks continue de faire parler. Beaucoup préfèrent se taire, ce qui n’est pas le cas de Rachel Nichols. Elle n’a jamais la langue dans sa poche et a voulu mettre les choses au clair : ce qui se passe est absolument dégueulasse et elle utilise ses talents journalistiques pour que cette affaire ne soit pas impunie.

Vous n’apprendrez pas grand chose de plus que vous savez déjà. Néanmoins, il est important pour vous, pour tous, d’écouter ce que Rachel Nichols a à nous dire. Anciennement reporter sideline, présentatrice, elle a fait un petit peu tout et depuis maintenant un an et demi, elle a sa propre émission nommé The Jump, qui fait un ravage. Il est difficile de se faire un nom dans les médias, surtout pour la gente féminine. Rachel Nichols a su être un grand nom du journalisme, uniquement grâce à ses talents elle l’a prouvé encore une fois hier, suite à sa réaction sur l’affaire des Mavericks.

Elle est dégoûtée, comme nous tous. Comment de telles choses sont arrivées et encore pire, comment de telles choses ont pu être acceptées ? Elle rappelle bien ce qu’a pu faire l’ancien CEO, tout en parlant des anciennes employées qui vivaient un terrible cauchemar. Elle se demande COMMENT est-ce possible que l’insider ait pu rester en place ? Lui qui avait frappé sa petite amie en 2012 et une autre en 2014, deux femmes qui étaient employées par les Mavs !
Et enfin, Rachel Nichols termine par le meilleur, Mark Cuban. Elle évoque le fait qu’il a témoigné être au courant de rien, or c’est bien lui qui a maintenu Earl Sneed (l’insider) en poste. Elle n’y va pas de main morte quand elle évoque la passasivité de Mark Cuban, sur l’importance de ce qui s’est passé. Non seulement, ça entache le sport mais aussi le fait de ne pas protéger ses employées. Car les Mavs ne travaillent pas qu’à Dallas. Ils se déplaçaient dans toute l’amérique et au Canada, imaginez aujourd’hui la frayeur qu’aurait pu avoir une employée si elle s’était retrouvée avec un type pareil dans la même pièce. Et que dire de l’investigation en cours. Comme nous tous, elle veut des réponses mais ce n’est pas une enquête interne qui devrait éclaircir le sujet. Elle n’est pas dupe et pointe en ligne de mire la NBA… Le message est au moins clair, il n’y a pas intérêt d’enterrer l’affaire.

Une présentatrice ne peut pas porter des accusations, se montrer non objective car c’est son taff, peu importe l’importance de la situation. Elle se doit de présenter des faits, des preuves car c’est la base du journalisme télévisée. Ce qu’elle a fait hier ? C’est une pure oeuvre d’art. Elle a pointé du doigt Mark Cuban, en indiquant son manque de professionnalisme. Rachel Nichols n’a pas oublié d’y employer le ton qu’il fallait, avec les mimiques qui vont bien pour faire passer un message clair net et précis : l’affaire fait honte à la NBA et c’est triste car si c’est arrivé dans une franchise « modèle » alors qu’est ce qui se passe dans le reste des autres entreprises. Il fallait en avoir dans la caboche pour réagir avec parcimonie, justesse et surtout calme. Une nouvelle preuve que Nichols est un des piliers de son métier.

ESPN lui a confié une émission où elle gère du tout au tout. Vu ce qu’on a vu hier soir, Rachel Nichols le méritait !  6 minutes poignantes à ne rater sous aucun pretexte.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La boutique The Daily Dunk










100 euros remboursés

More in Analyses