... ...
... Nouveau triple-double pour Ben Simmons : no Jojo, no problem ! - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

Analyses

Nouveau triple-double pour Ben Simmons : no Jojo, no problem !

Source : Basket USA
Contexte particulier cette nuit entre les Hawks et les Sixers. Sans Dennis Schroder, annoncé il y a peu out pour la saison, Atlanta n’avait presque aucune chance face à l’équipe la plus en forme de la conférence Est. Privés de Joel Embiid, les Sixers se devaient de l’emporter pour mettre la pression sur Cleveland !

Ben Simmons a bien débuté la rencontre, avec comme d’habitude beaucoup d’activités dans tous les compartiments du jeu. 7 points, 4 rebonds et 6 passes pour lui. En même-temps il valait mieux que le rookie ne passe pas à côté de son match, c’est tout de même lui qui s’était moqué des Hawks avec Karl-Anthony Towns il y a quelques jours. Pour Atlanta, Taurean Prince a inscrit 10 points, faisant même passer les siens en tête au tableau d’affichage. Sauf qu’Ersan Ilyasova a pété les plombs en sortant du banc, claquant 11 points et 5 rebonds en 6 minutes seulement ! De quoi donner un léger avantage aux Sixers en fin de premier acte : 30-27.

C’est presque gentil de dire que le deuxième quart-temps a été pénible à regarder… 4 petits points inscrits pendant les 4 premières minutes, rien de tel pour démontrer l’efficacité générale durant cette période. Dario Saric affichait un vilain 0/6 au tir, vite imité dans l’échec par Tyler Dorsey. Markelle Fultz joue peu mais éteint le public à chacune de ses actions, notamment sur un gros dunk  en contre-attaque ! Peu de points inscrits durant l’acte et les deux équipes reviennent aux vestiaires sur le petit score de 47-41.

Dur de dire ce qui a été le plus impressionnant dans cette seconde période. Le verrou défensif des Sixers, ou leur incroyable efficacité en attaque ? 18 points encaissés seulement pour 39 inscrits ! De quoi créer un écart irrattrapable pour les Hawks. Damion Lee a été le seul a avoir pied pendant le tsunami (oui parce que chez Daily Dunk on fait des métaphores pas vilaines)avec 18 points au total. JJ Redick et Marco Belinelli ont pris feu pendant que Ben Simmons (13 points, 12 rebonds et 11 passes) atteignait le triple-double avec encore 17 minutes à jouer dans cette rencontre… Vous l’aurez compris, le dernier quart-temps a ressemblé à un long garbage-time.

Ersan Ilyasova en a profité pour atteindre tranquillement les 21 points à son compteur perso et Fultz a pu mettre 10 points en 19 minutes. Les Hawks ont logiquement rattrapé une partie de leur écart, notamment par Isaiah Taylor, mais les Sixers comptaient 27 points d’avance : normal de les voir lever le pied avec le banc en fin de rencontre. 101-91, ils l’emportent sans trembler et sans Joel Embiid.

Ca fait 9 victoires de suite pour Philadelphie qui a bien failli passer 3ème à l’Est cette nuit. Cleveland a gagné de son côté mais les Sixers sont plus que jamais à l’affût du moindre faux-pas. Entre les bons résultats actuels et le jeu séduisant proposé sur le terrain, ils vont se prendre à rêver d’un long parcours en playoffs. Les Hawk eux, sécurisent leur plus mauvaise place de la conférence, même s’il sera dur d’aller chercher le pire bilan de la NBA, bilan bien verrouillé par Phoenix. La tristesse de cette phrase…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La boutique The Daily Dunk










100 euros remboursés

More in Analyses