*
Connect with us

Histoires

L’histoire derrière le Martin Luther King Day : pourquoi il y a t-il un lien si fusionnel avec la NBA ?

La fierté est grande de pouvoir jouer à Noël, mais le sens est complètement différent pour le Martin Luther King Day. Le lien si spécial entre MLK et la NBA est spécial. Les joueurs prennent ça très au sérieux et il y a bien une raison à cela. Sur et en dehors des terrains, le rendez-vous tient à cœur, tant chez les fans, que chez les coachs, joueurs et arbitres, encore plus dans des villes telles que Memphis et Atlanta -Martin Luther King est né à Atlanta et est tué à Memphis-. Retour sur ce moment incontournable de 12 heures de suite, attendu chaque année par le fan NBA.

Image

Vous avez appris que le Martin Luther King Day est un jour férié grâce à la NBA ? N’ayez pas honte. Vous n’êtes pas le seul. Notre cher championnat est rempli d’histoires et celle-ci est l’une des plus importantes. Toutes les équipes ou presque jouent lors de Martin Luther King Day, c’est la tradition. Il a toujours lieu le 3ème lundi du mois de janvier et en NBA, il faut remonter en 1986 pour voir le championnat fêter le défunt révérend pour la première fois mais que la route fut semée d’embuches. Plus que n’importe quel autre sport, tels que le Hockey, Foot ou Baseball, le basketball est appelé un « sport de noirs » -le sport était interdit aux noirs dans un premier temps avant que les années changent la narrative-. Les 3/4 des joueurs de la ligue sont composés par des joueurs afro-américains, la moitié chez les arbitres. Des joueurs fiers de leur racine et qui embrassent parfaitement les valeurs de Martin Luther King. David Stern est engagé dans ce sens, depuis son ère, il a tout fait pour être le précurseur du changement social. C’est LE nom à retenir sur le MLK Day en NBA. Sans lui, il n’y aurait rien. Un peu comme tous les domaines quand il faut évoquer la NBA lors des dernière décennies avant le nouveau millénaire, et même après. Ce monsieur a réussi à internationaliser la NBA, tout en y apportant une grosse diversité.

Martin Luther King Jr. Day - Lourdes Closed - Lourdes University

Lors de la mort de Dr King (4 avril 1968), il y a un match spécial le lendemain. Philadelphie contre Boston, nous sommes en playoffs et  deux GOAT vont refuser de jouer : Bill Russell et Wilt Chamberlain, meurtris parce ce qu’il vient de se passer. Mais l’époque lointaine, des afros-américains esseulés, une NBA pas encore au goût du spectacle et en manque de fans, font que le match sera joué quand même. Les stars n’ont pas le poids suffisant… Il faudra attendre l’arrivée de David Stern, quelques années plus tard, pour voir un véritable changement. La fusion entre la NBA et la ABA (championnat rival de la NBA mais beaucoup plus spectaculaire et porté vers l’attaque, la star se nommait Julius Erving) change aussi énormément les choses avec l’arrivée d’un grand nombre de joueurs noirs. Au fil des années, des événements en dehors des matchs voient le jour. Un colloque en 2018 pour les cinquante ans de la mort de MLK par exemple, des discours avant les matchs ou en continue sur les chaines ESPN, NBA TV ou TNT.

https://i0.wp.com/wesportfr.com/wp-content/uploads/2020/01/lebron-james-mlk-day-t-shirt.jpg?w=1000&ssl=1

Il faut savoir qu’à l’époque de l’instauration de ce jour par David Stern, les premiers MLK DAY étaient mitigés auprès de la culture populaire. Ronald Reagan, alors gouverneur de l’Arizona (accessoirement 40ème président des States) était contre. Mais le Martin Luther King Day a bien lieu sauf qu’il faudra attendre 1992 pour que d’autres événements aient lieu en dehors des matchs. Par la suite le « NBA Voices » prend place, une plateforme visant à lutter contre l’injustice sociale en promouvant égalité et diversité. Ce jour devient ainsi vital pour l’amérique. Si Thanksgiving est squatté par la NFL, le MLK Day est pour les fans de basket. En famille ou avec les potes, toute la journée sert à glander devant la télé mais n’en oubliant pas le but commun : rendre hommage à Martin Luther King et ce qu’il a apporté à son pays.

Une chose à dire, merci David Stern. Il a été vraiment important pour la NBA, pas seulement lors de l’avènement de Michael Jordan mais aussi pour ses combats sociaux et l’égalité. Sans lui, la ligue n’aurait jamais pu devenir ce qu’elle est. Et si Kobe Bryant a été un personnage regretté de l’année 2020, n’oublions pas que lui aussi a été très important. C’est aussi une occasion pour vous de relire le discours « I Have A Dream ». On vous l’offre, c’est gratuit un peu de culture. Arte, toujours présent pour les choses qui valent la peine :

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Luka Doncic s'est foiré en seconde mi-temps et assume pleinement : un match dure toujours 48 minutes, même pendant le couvre feu

  2. Pingback: C'est l'heure de briller pour Théo Maledon : seulement deux matchs cette nuit !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Histoires