*
Connect with us

Histoires

La naissance du surnom de Trae Young, « Ice Trae » : merci pour les travaux Quavo

Trae Young est amené à devenir l’une des têtes d’affiches de la NBA. Il est déjà All-Star, l’ancien meneur d’Oklahoma State fait déjà forte impression. A l’image de Toronto avec Drake, Usher avec Cleveland, DJ Khaled avec Miami et Jay-Z avec New Jersey à l’époque, le monde du hip-hop est très lié avec la NBA. C’est d’autant plus vrai avec le berceau de ce genre musical à Atlanta. Les Migos adorent le basket et plus particulièrement un certain Quavo…

Joe Johnson a été un All-Star confirmé à Atlanta mais pour être honnête, les Hawks n’ont pas connu un véritable performer avec une certaine hype depuis Dominique Wilkins. Trae Young apporte justement cette popularité avec Atlanta qui commence un nouveau chapitre de son histoire. Bien avant la draft de 2018, Trae fait beaucoup de bruit dans l’état d’Oklahoma. Il est l’un des meilleurs lycéens du pays en alignant des stats superbes : 34.2 points, 4.6 rebonds et 4.6 passes. En terminal, il gagne 24 matchs sur 28 possibles tout en remportant le championnat d’état. Toujours dans l’état d’Oklahoma, Trae Young passe à l’université et réalise le grand exploit de finir meilleur marqueur et passeur de la ligue en même temps. Une performance jamais réalisée en college basketball. Mais tout ça, Quavo le sait. Pas besoin de regarder la télé, il se pointe aux matchs lors de la saison historique en NCAA de son nouveau chouchou. Quand vient l’heure de la draft, il a déjà trouvé son gars sur et le fait savoir publiquement à la direction.

Image

Sans qu’on le remarque vraiment, Quavo appelle Trae Young « Ice Trae » jusqu’à la sortie d’un son qui va « baptiser » ce fameux surnom : Quality Control, Quavo et Lil Yatchy. Le clip réalise 56 millions de vues. Même si la chanson se porte vers des allusions hip-hop dont une punchline sur Joe Budden, il y a clins d’œil pour la NBA avec JJ Redick et DeMar DeRozan. Mais le vrai héros de la chanson se nomme Trae Young. Le surnom est adopté l’année même de son année rookie. Quand le joueur est clutch et ça arrive souvent, « Ice Trae » fait mime d’avoir froid pour rendre hommage à la nature de ce nickname. Durant sa jeune carrière, Trae Young atteint la barre des 50 points contre le Heat en 2019. Il donnera son maillot à Quavo pour lui témoigner son respect. Le monde du hiphop est présent à Atlanta et adore la NBA. 2 Chainz a par exemple investi dans l’équipe de G-League en 2019. Quand à ce monde très musical, Trae Young apprécie d’avoir pu côtoyer ses fameuses stars que sont Migos, Killer Mike, Cardi B, Quavo et bien d’autres à venir :

« Le truc cool sur les rappeurs d’Atlanta c’est qu’ils ont l’habitude de game. Quavo joue un peu. 2 Chainz peut jouer un peu et il était à L.A durant l’été quand les gars faisaient des workouts pré-draft et il faisait des pickup-games. Ils connaissent le sport et ils rappent. »

Les Hawks sont en train de faire des progrès et ils seront une des grandes équipes de l’est dans les années à venir. Cela ne sera que du bonus pour l’équipe et la popularité de Trae Young. Bien sûr, quand la vie reviendra à la normale et on pourrait commencer à rêver de trashtalking durant des séries playoffs, pourquoi pas contre les « Raptors de Drake »…?

Stephen Curry est possédé, même lui est étonné : 15 points en 3 minutes et une seconde pour mystifier les Wolves

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Histoires