*
Connect with us

Analyses

Jeff Hornaceck kiffe le nouveau Joakim Noah : ça tombe bien il est suspendu les 11 premiers matchs

Joakim Noah est enfin sur un terrain de basket ! Le joueur retrouve de sa superbe, seul hic, il ne pourra pas jouer lors des 11 premiers matchs de la saison…

Et bien en voilà un qui veut fermer des bouches cette saison. Après une saison calvaire tant sur le plan personnel que collectif, Joakim Noah est au top de sa forme. Difficile de croire qu’il ait pu tomber si bas mais c’est le monde de la NBA. Il a sans doute hâte de fouler les parquets lors de la pré-saison. Par la suite, le seul truc qu’il pourra fouler, c’est son canapé. Le meilleur défenseur de la ligue 2014 est suspendu pour les 11 premiers matchs de la saison régulière pour cause de « dopage ». Une substance que le joueur au shoot plus que soyeux n’aurait pas du prendre mais le mal est fait. Présent au training camp des Knicks, il a épaté son coach

« Je suis extrêmement satisfait de sa manière de jouer. Il joue comme il faut. Il pose de supers écrans, il s’ouvre vers le cercle, et ça offre des options aux autres s’il ne va pas au bout. Il termine près du cercle. Il joue super bien. Il veut revenir et prouver à tout le monde quel type de joueur il est. Pour l’instant, je le félicite. »

On charrie, on charrie souvent Joakim Noah avec ses produits illicites tout droits sortis de How High mais que ce serait bien de le voir à son meilleur niveau, à l’image d’un Derrick Rose. Il y a du beau monde dans la raquette, de la jeunesse avec Hernangomez, du scoring avec Kanter. Il manque tout de même un vrai enfoiré dans la peinture et ça peut être le rôle de Joakim Noah. Ce gars qui est prêt à encaisser et donner des coups, faire les choses de l’ombre, plonger sur le parquet. Noah aurait tellement pu être un joueur des Knicks dans les années 90. Il ne faut qu’espérer qu’une chose, que son vieux corps le laisse tranquille.

Il peut se dire qu’il n’y a pas que lui qui prend un nouveau départ. Melo parti, c’est toute la franchise qui doit repartir du bon pied, en évitant de se le casser bien entendu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Analyses