*
Connect with us

Histoires

James Harden, l’homme qui ne voulait pas ressembler à son père

James Harden a le même blaze que son père qui se nomme donc James Harden senior. Normalement, l’ancien numéro 13 légendaire des Rockets, aurait dû se faire appeler James Junior mais ne l’a jamais voulu. Retour sur cette période difficile de sa vie et notamment sa relation tumultueuse avec son père.

James Harden a vécu dans l’un des quartiers les plus chauds des States : Compton. Il est un peu l’alter égo de DeMar DeRozan avec qu’il a noué une grande relation depuis leurs jeunes années. Encore il y a de ça quelques années, les deux All-Stars n’arrivaient pas à croire qu’ils avaient atteint leur rêve, être en NBA : « On a grandi ensemble avec James. On se connaît depuis qu’on a 13-14 ans. On est tous les deux de Compton, on jouait tous les deux au basket » Quand bien même on garde de côté les détails de leur rencontre pour une autre histoire, il était important de poser le paysage car il est assez difficile et accentué par la violence. Le père de James Harden va être un de ces gars à qui le quartier fera mal, très mal. Né le 26 août 1989, James Harden n’a pas la vie facile. Il sera quasiment élevé, seul, par sa mère célibataire…

James Harden's Family & Siblings: 5 Fast Facts | Heavy.com

Il faut savoir qu’au début des années 90, le crime à Compton est malheureusement en plein prime. La vie est très dure pour les Harden, qui sont 3 enfants et une mère célibataire. Maman Harden décide donc d’inscrire ses enfants au sport pour pas qu’il ère dans la rue. Bien qu’elle n’y connaisse pas grand chose, elle fait tout pour que ses enfants ne traînent pas avec les mauvais gars. James Harden commence par le baseball et n’est pas mauvais dans le genre… Contrairement au basket, James Harden déteste ça. Mais il grandit et à 10 ans, le MVP 2018 commence à jouer sur les playgrounds et a même un panier au-dessus du garage et c’est là que l’aventure basketball commence pour lui… ainsi que sa relation tumultueuse avec son père.

JAMES HARDEN: ALWAYS PUT ON FOR THE FAM

Ancien militaire, James Harden senior va être victime de la drogue et pas qu’un peu. Le crack fait un ravage à partir des années 80 et à cause de ça, il multiplie les séjours en prison. Il ne passe quasiment aucun moment avec sa famille et bien sûr James Harden. Ce dernier déclarera qu’il ne lui a jamais fait confiance et qu’il n’a eu aucune discussion profonde avec lui. Pire encore, le natif de Compton ne lui a jamais pardonné son attitude et ses va et vient en prison. Son père venait souvent à ses matchs au lycée mais n’a jamais vu les mots James Harden Jr au dos de son maillot. A cause de tous ces problèmes de drogue et de prison, il ne voulait pas qu’on l’appelle James Harden Jr, pour ne pas être dans la lignée de son père.

Il n’y a malheureusement pas que de belles histoires en NBA et celle de James Harden et son père le prouve. Pas encore père, et personne ne sait s’il le sera, le futur Hall Of Famer pourra être un bon exemple pour son enfant, au contraire de son paternel, s’il a un jour une progéniture.

Russell Westbrook est bien trop humble après sa performance hors norme : « Je ne mérite pas le crédit, honnêtement. »

4 Comments

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Histoires