... ...
... Zaza Pachulia, un dirty player ? Retour sur une carrière et une réputation bien sales ! - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

Analyses

Zaza Pachulia, un dirty player ? Retour sur une carrière et une réputation bien sales !

Source photo : NBA
Vous avez probablement vu cette image qui a tourné sur tous les réseaux sociaux hier : Zaza Pachulia a encore frappé. Une chute sur Russell Westbrook qui suscite les débats. Volontaire ou pas, ce geste n’est pas le premier du long palmarès de « dirty » plays du Georgien. Retour sur ces gestes qui n’ont rien à faire sur un terrain de basket !

C’est ce qu’on appelle avoir un sacré casier judiciaire. Le joueur a commencé à sévir du côté d’Atlanta et peut être qu’il a trop étudié les chorégraphies de Ciara mais en tout cas, sa sale réputation commence bien ici. Il y a tout d’abord eu cette altercation avec l’intérieur mythique du Heat, Udonis Haslem. Alors que les deux se chamaillent, Zaza tombe et Haslem, à la manière d’un Stoudemire, fait mine de vouloir le relever avant de partir quand Pachulia lui tient sa main. La provocation est drôle, quoique méchante, mais la réaction est encore pire puisque Pachulia, en grand fourbe qu’il est, va faire un croche pied de fragile pour se prendre une technique. Pour une fois qu’il perd…

Zaza va également réagir une deuxième fois à une provocation. C’était l’année dernière, il était déjà à Golden State et cette fois, c’était face à Luke Babbitt. Alors que les deux se chauffent comme à chaque rebond en NBA, Zaza va avoir la superbe idée de mettre un coup de coude dans la face du joueur du Heat. Puis une nouvelle fois de courir comme si de rien n’était en n’assumant pas. Là encore, le “dirty” player va prendre une technique.

Mais là où Zaza est défendable, car il y a un contexte favorable à ces gestes, il y a des actes qui ne passent pas. On peut par exemple citer ce coup de coude sur Kevin Garnett qui est tout sauf involontaire, qui a pour but de faire mal.

Et surtout, comment ne pas parler de ce match face aux Spurs. C’est notamment ce match qui lui a valu les critiques de Gregg Popovich de l’année dernière. Dans un seul et même match, le Zaza aura connu trois actions litigieuse. Premier acte avec Kawhi Leonard (déjà lui). Sur un step out, le Géorgien va réussir à toucher le ballon et le faire échapper du contrôle de Kawhi qui va vouloir plonger pour le récupérer. Sauf qu’il ne pourra pas puisque Zaza lui fait littéralement une clé de bras pour l’en empêcher. Un geste qui aurait (déjà) pu blesser le Spur. Suite à cela, sur un ballon au poste, Zaza est défendu de près par David West. Le Géorgien se retournera et pour créer de la distance avec son opposant, va jouer des coudes. Un peu trop près au goût de David West et surtout des arbitres, ce qui lui vaudra une technique, une faute offensive et quelques mots doux avec les Spurs. Enfin, toujours dans ce même match (!), Zaza fera un plongeon un peu similaire à celui de cette nuit. Pour s’arracher et prendre le ballon, il plongera au sol mais en visant (intentionnellement?) les jambes de Danny Green, ce qui n’est pas au goût de ce dernier qui lui fait clairement savoir en le poussant.

On arrive alors à un autre match face aux Spurs et plus précisément, le fameux match de Playoffs de l’année dernière. On savait Kawhi Leonard fragilisé à la cheville et après un shoot depuis le corner, on voit Kawow retomber et se tordre de douleur. Alors le ralenti arrive et on se rend compte que Zaza fait le petit pas pour que le pied de Leonard retombe sur le sien. Sa cheville se tord et on ne reverra pas le Spur sur le terrain de la série.

Et enfin, dernier événement en date, bien évidemment ce plongeon sur Russell Westbrook. Sur un rebond offensif du marsupilami, RW, Nick Young tombent et Zaza tombe lui également “malencontreusement” sur la cheville de Westbrook. Une fois encore, le geste suscite des débats, tant la chute paraît étrange.

Ce qui est sur, c’est que ce n’est pas ce palmarès peu glorieux qui va défendre le dossier de Zaza Pachulia. Et encore, on n’a pas cité la fois où il mis un coup de coude à Westbrook en le provoquant par la suite ou la fois où il a mis un coup de coude clairement intentionnel à Patty Mills. La seule chose que l’on peut espérer, c’est que la NBA prenne enfin une décision vis-à-vis de ce type de gestes que l’on ne souhaite plus voir sur un parquet. Monsieur Adam Silver, on vous attend au tournant.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




La boutique The Daily Dunk




100 euros remboursés




More in Analyses