... ...
... Victoire facile de Washington face à Philadelphie : la course aux playoffs va être folle ! - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

Analyses

Victoire facile de Washington face à Philadelphie : la course aux playoffs va être folle !

Source photo : youtube
Alors que l’on s’attendait à une superbe affiche entre deux jeunes équipes de la Conférence Est, qui plus est concurrent direct, on a malheureusement eu droit à un blowout avec des Wizards qui ont dominé les jeunes Sixers de bout en bout..

Le match commençait pourtant bien. Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées trois fois pour un bilan de 2 victoires pour les Sixers et une pour les Wiz. Étant donné le classement ultra serré de la Conférence Est, une victoire des joueurs de Philly pouvaient leur assurer le tie-breaker. Pourtant, les hommes de Brett Brown ont décidé d’arrêter de jouer à la fin du 2ème quart-temps. Résultat ? Un 12-28 en faveur des joueurs de la capitale qui leur permettra de compter 19 points d’avance à la mi-temps. Une avance dont Embiid et ses potes ne se relèveront pas.

Embiid, n’a d’ailleurs pas démérité dans ce match. Opposé à Marcin Gortat, qui même s’il n’est pas un grand défenseur reconnu, est un joueur dur dans l’impact physique et qui ne se laisse pas marcher dessus au poste, le camerounais a parfaitement su utiliser sa technique et son footwork incroyable pour dominer. Et quand en plus, le géant met des filoches du parking, il est « unstoppable ». Résultat,  25 points pour le camerounais qui aura été trop seul, quoi que bien aidé par Ben Simmons et ses 16 points, 8 rebonds et 8 passes, pour résister face à ces Wizards. Car du côté de Washington, ce sont bien 3 joueurs qui ont dominé. On a tout d’abord eu un coup de chaud, comme bien souvent cette saison, de Kelly Oubre Jr en sortie de banc, qui finit avec 19 points. Puis il y a eu Otto Porter qui a lancé le run d’avant mi-temps qui termine à 23 points. Et enfin, il y a eu Bradley Beal, le vrai franchise player de Washington en l’absence de John Wall (ne l’était-il pas déjà avant), qui a scoré 24 points, comme à son habitude, tout en douceur et en élégance, sans que l’on ne s’en rende compte. A noter également le double double de Marcin Gortat (13 points 10 rebonds) et le gros match de Tomas Satoransky qui compile 7 points, 7 rebonds et surtout 10 passes décisives!

Les Wizards confirment leur bonne série du moment avec une 9ème victoire en 12 matchs (depuis l’absence de John Wall) et surtout une 9ème victoire de rang à domicile. Côté Sixers, il faudra s’accrocher s’ils veulent garder leur avance sur le Heat de Miami et obtenir ce ticket pour les Playoffs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




La boutique The Daily Dunk




100 euros remboursés




More in Analyses