*
Connect with us

Analyses

Sam Presti a réussi con coup : prolonger Russell Westbrook, il n’y aura pas de Kevin Durant 2.0

Source photo : newsok

Russell Westbrook veut rester. L’été est parfait du côté du Thunder. Des superstars qui arrivent, l’actuelle qui reste, et un nouveau projet qui débute, avec beaucoup de succès, on l’espère pour les fans du Thunder qui le méritent.

Est-ce que Sam Presti était le complice de ce troll de Russell Westbrook ? Sans doute un petit peu puisque signer le plus gros contrat de l’histoire à son chouchou, à OKC, le jour de l’anniversaire de Kevin Durant, c’est très fort et marrant à la fois. Un joli clin d’oeil pour récompenser la loyauté et même pas besoin de Kendrick Lamar.
On peut d’ailleurs arrêter les votes pour le titre de GM de l’année et filer le trophée directement à Sam Presti. Il a réussi quelque chose de fort ! Tout l’été, les rumeurs étaient forcément vers Russell Westbrook. Le cyborg allait-il se transformer en cupcake ? Allait-il faire une Kevin Durant et partir vers une équipe plus compétitive ? La fidélité a eu raison de lui et si ça ne nous étonne pas du personnage, dans l’autre camp, il a fallu travailler encore et encore pour le pousser à continuer l’aventure à Oklahoma City.

Pourquoi un joueur devrait rester dans une franchise ? Les sandwichs ? Les pizzas ? L’argent ? Au final, un peu de tout mais surtout, un joueur veut être dans des bonnes conditions pour gagner. C’état d’autant plus vrai quand il s’agit d’une star comme Brodie, qui n’a toujours pas gagné de titre NBA. C’était un peu le défi que Russell Westbrook avait lancé à ses dirigeants. Lui avait rempli sa part du contrat, en emmenant son équipe de bras cassés en playoffs et eux se devaient cet été, de lui ramener une sacrée équipe. Deal gagnant gagnant. Des « bons joueurs » échangés pour recevoir Carmelo Anthony et Paul George. Ces deux transferts sont aussi là pour mettre la pression à ces deux-là mais aussi aux potentielles recrues ! Sam Presti envoie un clairement un message comme quoi il mettra tout en oeuvre pour monter une équipe de feu. Petit marché ou pas, tout sera mis en oeuvre pour que l’équipe soit contender. Durant parti, il ne lui a fallu qu’un an pour monter une équipe de nouveau compétitive pour le titre NBA. A part lui dire chapeau bas, il n’y a rien d’autre à faire, peut être une piste de danse pour le MVP 2017.

Maintenant, c’est au coach de faire le job. Il a toutes les pièces pour faire de cette équipe, l’une des meilleures de la ligue !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Analyses