*
Connect with us

Actualités

Quand Jayson Tatum perd confiance à cause de ses pourcentages catastrophiques…

Il y a peu, on évoquait le cas Jayson Tatum. La star devait être impactant, quand bien même il shootait mal. Cela n’a pas fonctionné cette nuit et il a même été un boulet pour son équipe en fin de match malgré quelques points importants.

Qu’arrive t-il à Jayson Tatum depuis les JO ? Le joueur ne met plus un pied devant l’autre au shoot et plus particulièrement avec sa tunique blanche et verte. Cette nuit, il a encore mal shooté, perdu des balles, mal joué en fin de match : 21 points à 8/22 au shoot, 1/8 à 3 points et 6 balles perdues. Puis il ne peut pas compter sur Marcus Smart, qui en plus de se foirer à nouveau au shoot (0 point à 0/8 au shoot), fait un switch catastrophique qui fera perdre le match aux siens. Lors des deux derniers matchs, Dennis Schroder est bien le meilleur joueur des Celtics. Une bonne nouvelle aux premiers abords mais pas si on compte Jayson Tatum dans les rangs :

« Jayson a montré de la frustration sur ses tirs, mais vous devez surmonter ça. », a déclaré l’entraîneur des Celtics Ime Udoka. « Il a eu quelques pertes de balle en fin de match mais il doit trouver un moyen d’affecter le jeu de manière positive lorsque son tir ne rentre pas. »

Udoka parle de possessions où le joueur semble nonchalant au possible. Jayson Tatum a parfois voulu créer pour les autres en voulant faire des « crosscourt pass » (passes qui traversent le terrain) mais par trois fois il perdra le cuir. Citons aussi l’action où Evan Mobley le contre après qu’il ait voulu taper un 1 vs 5. Tout n’est pas à jeter, il aura rentré 2 paniers décisifs mais en vain. Rater un shoot n’est pas dramatique, par contre, perdre le ballon qui se transforme en contre attaque, ça l’est. Jayson Tatum doit apprendre à prendre soin du ballon, encore plus s’il shoote mal. Loin d’être le seul fautif, Boston a encore craqué après avoir compté 15 points d’avance dans le dernier quart-temps. Inexplicable et surtout inexcusable.

« Nous devons jouer pendant 48 minutes », a déclaré Schroder. « C’est la NBA, tout le monde fait des runs. C’est la façon dont vous réagissez. Ils ont fait un excellent travail, donnez-leur du crédit. »

6 victoires et 7 défaites, c’est vraiment pas foufou ce début de saison de Boston mais comme le dit si bien Dennis Schroder, il faut leur donner du crédit.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités