*
Connect with us

Previews

Preview Oklahoma City Thunder 2017/2018 : Un one shot pour rien ?

Source photo : CBS SPORTS

Avant dernière preview avec le Thunder d’Oklahoma City Thunder. Une intersaison 5 étoiles signée Sam Presti pour aller concurrencer d’abord les Spurs et les Rockets et peut être les Warriors si tout se passe bien. Avec de telles recrues, et surtout trois superstars de la ligue, OKC s’inscrit au moins sur le court terme comme un prétendant sérieux au titre. 

Bilan 2016/2017 

C’était un véritable test pour Russell Westbrook. De nombreux doutes sur lui, concernant sa capacité à porter son équipe en playoffs, et il l’a fait brillamment en allant chercher une sixième place et en remportant le titre de MVP avec un triple double de moyenne, bien aidé par Enes Kanter, Stevens Adams et quelques shooteurs. Malheureusement, le Thunder déçoit en playoffs à l’image du meneur du Thunder qui a souvent fait n’importe quoi dans le money time contre les Rockets, par manque d’aide. Ses coéquipiers n’ont pas été à la hauteur et on pense surtout à Victor Oladipo. Plus concentré pour élever sa voix pour les futurs grammys awards que lors de la post-season…

Intersaison 

Qu’est ce qu’il nous a fait Sam Presti cet été ? Tout simplement incroyable. Tout d’abord, il fait parvenir Paul George comme si c’était un journeymen, en l’échangeant contre Victor Oladipo et Domantas Sabonis. Puis des signatures intelligentes avec Raymond Felton et Patrick Patterson qui feront le boulot, avant de prolonger ses soldats Nick Collison et Andre Roberson à des prix raisonnable. En ce qui concerne le nouveau marché, avant de conclure parfaitement son intersaison avec la venue de Carmelo Anthony contre un pick, Doug McDermott et Enes Kanter. Norris Cole fut remplacé par Isaiah Canaan, et Taj Gibson est le seul départ notable chez les agents libres, même s’il a bien été remplacé. 

Le joueur à suivre 

Paul George. En effet, l’ailier va tout d’abord retrouver un ancien rôle de lieutenant ++ en étant la seconde option offensive de son équipe. De plus, on surveillera ses attitudes auprès de ses coéquipiers car il pourrait avoir la tête du côté de Los Angeles, surtout si les automatismes prennent du temps à se former, genre Carmelo Anthony et Brodie qui font 275285 isolations de suite. On sait que l’ancien joueur des Pacers est peu patient et pourrait s’en prendre à certains coéquipiers. Néanmoins, il pourrait être un sacré joueur en étant soulagé parfois, avec moins de ballons entre les mains et ainsi être moins prévisible.

Résultat de recherche d'images pour "paul george okc"

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Previews