Preview Los Angeles Lakers - 3ème partie : on souhaite bon courage à Luke Walton
*
Connect with us

Analyses

Preview Los Angeles Lakers – 3ème partie : on souhaite bon courage à Luke Walton

Source photo : Silver Screen and Roll
C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

La première chose que l’on va regarder, c’est le management de Luke Walton. C’est la première fois que le coach des Lakers va se retrouver en face d’autant de vétérans et surtout des sacrés têtes de ***. Rondo n’a jamais été simple à gérer, LeBron James peut parfois être imposant et ne parlons pas du duo Stephenson/Beasley, deux véritables clowns.

Ensuite, nous regarderons comment le King va s’adapter au jeu des Lakers et s’il va notamment évoluer dans son jeu. Les californiens veulent jouer vite, et avec énormément de playmakeurs (et de non shooteurs surtout), l’ailier pourrait modifier son jeu. Moins de drive et de fixation, pour plus de jeu au poste ? C’est une affaire à suivre.

Et enfin, nous allons regarder le young core de près. Lonzo Ball est le chouchou de Bron, Brandon Ingram et Kyle Kuzma peuvent apprendre à vitesse grand V, et enfin Josh Hart peut être le soldat du triple champion NBA. Nul doute que ces quatre joueurs vont progresser, mais la question est de savoir si ça sera sur la finition, dans le leadership, dans l’éthique de travail ou encore d’autres compartiments.

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses