Preview Indiana Pacers - 1ère partie : la surprise est terminée, il va falloir assumer maintenant
*
Connect with us

Analyses

Preview Indiana Pacers – 1ère partie : la surprise est terminée, il va falloir assumer maintenant

Source photo : SB Nation
C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières

Mine de rien, Darren Collison est très sous estimé dans son apport aux Pacers. Bien meilleur qu’à son premier passage, il est le parfait complément  du meilleur chanteur rn’b du circuit, Victor Oladipo. Non seulement, il se donne à 200%, en étant toujours décisif et il est aussi très fort lorsqu’on a besoin de lui, c’est d’ailleurs grâce à ses pourcentages qu’Indiana a fait une belle saison : 50% au tir, 47% à trois points. Difficile de lui demander plus, hormis être régulier, chose qu’il n’a pas toujours réussi à faire dans sa carrière.

Ce sera probablement l’année la plus dure pour Victor Oladipo étant donné qu’il devra confirmer son potentiel. Le trophée de Most Improved Player est dans la poche droite, la sélection au All-Star Game dans la poche gauche, l’arrière ne peut aller que plus haut. Se rapproche du titre MVP sera difficile, cependant, on compte sur lui pour rééditer les performances de l’année dernière. Il a indiqué vouloir être un des meilleurs joueurs de tous les temps.

Ailiers

Il a littéralement roulé sur LeBron James l’espace d’un match et son nom est Bojan Bogdanovic. Fort shooteur, et solide sur ses cannes, l’ailier a grandement contribué au succès de son équipe. Moqué pour son contrat, il a fermé des bouches, mais comme toute bonne surprise, le Pacer va devoir confirmer même si on a pas trop de doute pour ça. Même s’il est un shooteur d’élite, on voudra un peu plus de constance, en tout cas, le garçon est sacrément en confiance.

Ayant joué poste 3 par moment aux Sixers il y a plusieurs années, Thaeddeus Young s’est logiquement très bien comporté en tant que 4. Très mobile, c’est un ailier fort qui court, et qui par conséquent correspond parfaitement au style de jeu des Pacers et de la NBA en général, dont le but est de vite traverser le terrain pour avoir des points faciles.

Pivot

Nous dirons pas que Myles Turner est attendu au tournant, toutefois, nous dirons qu’il est attendu comme le lieutenant officiel de Victor Oladipo. Il ne doit pas être la seconde option par défaut, il doit s’imposer comme la seconde option. Comparé à Lamarcus Aldridge à sa draft, il est temps d’enchaîner surtout qu’en début de saison, il a avait déclaré vouloir être le boss de l’équipe. C’est terminé l’année où la seconde option était aléatoire, c’est au pivot de step-up !

Banc

Nate McMillan a prolongé, Lance Stephenson est parti, et malgré tout les Pacers ont trouvé le moyen de se renforcer. Effectivement, Tyreke Evans vient de donner encore plus de polyvalence au roster, et sera le sixième homme de l’équipe. Un sacré joueur quand il est en forme et cela permettrait à son équipe de passer un palier. Cory Joseph est encore là (pour le moment), Aaron Holiday peut le concurrencer. Doug McDermott a également rejoint la franchise et devrait avoir un temps de jeu assez conséquent avec ses qualités d sniper. Trevor Booker et TJ Leaf, deux ailiers forts différents, et enfin la Sabonis apportera sa touche technique en sortie de banc !

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses