Connect with us

Analyses

Preview Denver Nuggets – Présentation de l’effectif : de la complémentarité, de la profondeur, de la continuité et surtout de la qualité

Source photo : SB Nation

C’est parti pour les previews ! Toutes les équipes seront passées au crible et elles seront traitées en trois parties. Nous débutons par la présentation de l’effectif, qui aura pour but de présenter les qualités et défauts du roster.

Arrières

Quand il veut c’est un petit insolent, mais quand il veut, c’est un énorme joueur aussi. Jamal Murray a été prolongé au maximum, et maintenant, c’est un nouveau statut pour lui tant sur le plan individuel que collectif. Le Canadien est le meneur d’un contender et avec tout cet argent, il va devoir confirmer et aller bien plus haut. Gros shooteur en sortie de pick & roll, il ne faut pas laisser une seconde à Jamal Murray, sinon il dégaine et son efficacité n’est plus à prouver.

En la présence de Gary Harris, nous avons peut-être l’arrière le plus sous estimé de la ligue. Il est bien plus qu’un 3&D sachant qu’il peut porter la balle, possède une belle vision de jeu et est très intelligent dans ses déplacements. Certes la lumière est occupée par le duo Murray – Jokic, cependant, Gary Harris fait un bien fou à cette équipe, et dans l’ombre. Il voudra se rattraper après des playoffs un ton en-dessous de sa saison.

Ailiers

Un peu décevant l’année dernière, Will Barton a perdu sa place de titulaire durant les playoffs. Malgré tout, il devrait reprendre sa place de starter pour la saison, comme en témoigne sa présence dans le cinq contre Portland. L’ailier est capable de beaucoup mieux faire, notamment sur sa finition. Et alors s’il s’améliore et qu’il s’est adapté, les Nuggets vont faire encore plus mal.

Sous estimé pendant des années, Paul Millsap fait de la résistance à un niveau très très élevé. De par son intelligence et son QI Basket, l’intérieur fait en sorte que ses coéquipiers et son équipe passent avant lui. Et ça marche, quand il faut s’appuyer sur lui, Paulo est toujours là. Cette année encore, Paul Millsap n’agira plus comme un All-Star mais comme un joueur de complément de type qualitatif.

Pivot 

A part défendre, Nikola Jokic sait absolument tout faire entre jouer dos au panier, face au panier, poste haut, poste bas, passer, poser des écrans, remonter la balle, s’énerver et manger. Le pivot Serbe ne s’est pas beaucoup reposé suite à son mondial en Chine et devra redoubler les efforts afin qu’il puisse être en excellente forme dans les moments cruciaux de la saison.

Banc 

A la mène, Denver peut compter sur Monte Morris qui s’en fiche des concurrents, il fait à merveille ce que le coach lui demande, de plus il a un contrat à aller chercher. Et grâce à ça, c’est un des meilleurs remplaçants au poste 1 de la ligue. Puis, sur les postes extérieurs, c’est encore très profond avec les présences de Malik Beasley, Torrey Craig et Michael Porter Jr. Les deux premiers sont excellents dans ce qu’ils font (3&D) tandis que le rookie peut débloquer un match grâce à sa capacité à scorer. Pour autant, rien ne lui sera donné, même pas sa place dans la rotation. Sur le poste 4, c’est pas mal non plus avec la vivacité et l’explosivité de Jerami Grant ainsi que l’adresse de Juancho Hernangomez. Enfin, Mike Malone possède Mason Plumlee et Bol Bol sur le poste 5. Mais vu la qualité et l’état d’esprit de ce premier, le rookie n’aura qu’un maigre temps de jeu.

C’est terminé pour la première partie de cette preview, qui vous aura renseigné sur points forts et faibles du roster. Dorénavant, place à la deuxième partie et aux différentes attentes !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in Analyses