Preview Cleveland Cavaliers - 1ère partie : Kevin Love nouveau big boss de la team !
*
Connect with us

Analyses

Preview Cleveland Cavaliers – 1ère partie : Kevin Love nouveau big boss de la team !

Source photo : youtube
C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières

C’est logiquement Collin Sexton qui va s’emparer du poste de titulaire de meneur de jeu. Enfin, on l’espère puisque George Hill ne doit absolument pas l’être avec ces bêtises de la saison passée. L’ancien pensionnaire d’Alabama devra montrer tout ce que lui a appris Avery Johnson. Le jeune meneur est physique, rapide et déjà un leader. Il a tapé fort en summer league et les fans des Cavs ont hâte de le découvrir ! 
Comme à peu près tous les postes extérieurs, il y a des incertitudes. Rodney Hood qui revient du bercail, à beaucoup à prouver. Après des playoffs à seulement 5.4 points de moyenne, sans parler de sa saison à 10.4 points par match, il doit se reprendre. Il tournait à près de 17 points par match chez le Jazz… Un contrat est en jeu et il sait qu’il ne pourra pas se louper, lui qui est FA en 2019.

Ailiers

Là aussi c’est un peu l’inconnu. Si Cedi Osman devrait exploser cette saison et même être titulaire, mais peut être un plus tard dans la saison. On misera sur J.R Smith pour ouvrir l’exercice 2018-2019. Il était sans doute le pire titulaire de la ligue, sans parler de sa bourde en finale. A 14 millions de dollars la saison, difficile d’être remplaçant.
Kevin Love sera le big boss de sa nouvelle équipe, avec le départ de Lebron James. Alors qu’il était dans les rumeurs de transfert, il va devoir claquer ses 20/25 points aisément, tout en apprenant le métier au plus jeune.

Pivot

Et on termine par le pivot de ton pivot préféré. Monsieur Kardashian-Thompson. C’est sans doute lui qui souffrira le plus du départ de Lebron James. Il se battra toujours aux rebonds, notamment les rebonds offensifs, pareil pour la défense. Par contre, pour ce qui est foutre le ballon dans le panier, il devra se débrouiller seul sans playmaker !

Banc

Jordan Clarkson devrait continuer à jouer son rôle de 6ème homme. Le niveau des playoffs était trop haut pour lui, son inexpérience lui a été fatal. De retour dans les tréfonds du classement, il se doit de s’exprimer sans complexe. Autre gars qui doit « stater », un certain Cedi Osman. Vraiment bon quand il avait le droit de jouer, on le voit bien prendre une place de titulaire aux alentours de Noël. C’est le genre de joueur qui peut absolument tout faire et ce sera à Tyronn Lue de le mettre en condition. On parie 100 euros que George Hill demandera un transfert et toujours sur les postes extérieurs, Kyle Korver devrait prendre le reste des minutes. Reste à savoir les minutes qu’auront Taylor et Nwaba. Larry Nance Jr se battra pour une place de starter mais vu ses soucis défensifs, difficile de savoir où il en sera. Pourtant ses qualités offensives et collectives parlent pour lui. Channing Frye est revenu au bercail pour aider la transition avec les jeunes et le tableau sera complété par Zizic et Dekker !

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Analyses