Connect with us

Analyses

Preview Brooklyn Nets – Les attentes : Quel objectif à court-terme pour cette équipe sans Kevin Durant ?

Source photo : Clutchpoints

C’est parti pour les previews ! Toutes les équipes seront passées au crible et elles seront traitées en trois parties. Nous enchaînons de suite avec les attentes, que ce soit au niveau du jeu et au niveau des résultats. Mais attention, les attentes ne sont pas toutes les mêmes pour tout le monde. En l’occurrence, ce seront les attentes de la rédaction.

Le jeu

Belle surprise de la saison passée, les Nets ont proposé un jeu offensif séduisant mené à la perfection par Kenny Atkinson. Seulement voilà, son chef d’orchestre D’Angelo Russell a été envoyé aux Warriors et Kyrie Irving a débarqué depuis Boston. Oui, le champion NBA 2016  est certainement plus talentueux que D’Angelo, mais son passage chez les Celtics a soulevé plusieurs questions sur son leadership et son sens du collectif, et cet aspect sera très intéressant à surveiller dans une équipe comme celle des Nets. Le coach va devoir réussir à maintenir l’excellente circulation de balle qui a fait le succès des siens l’an dernier, tout en tirant partie des qualités incroyables de son nouveau meneur. Avec des shooteurs comme Joe Harris, Taurean Prince et Irving, le spacing devrait être impeccable, et des joueurs comme Dinwiddie ou LeVert seront également de précieux atouts pour faire mal en pénétrations. Bref, le Barclays Center risque de souvent être en ébullition face à un jeu offensif léché, mais c’est surtout de l’autre côté du terrain qu’il faudra être attentif. Hormis Jarrett Allen et Taurean Prince, le cinq majeur n’est pas réputé pour cet aspect-là du jeu, et même l’ancien ailier des Hawks risque de souffrir face à des adversaires souvent bien plus grands que lui. Sans forcément avoir une défense élite, les Nets vont devoir faire les minima, surtout en vue des playoffs. L’équipe ne pourra se montrer dangereuse si elle est unilatérale.

Les résultats

Si l’an dernier la qualifications en playoffs a été une surprise pour bon nombre d’observateurs, cette saison c’est le strict minimum syndical. Avec un effectif plus talentueux sur le papier et des cadres attendus en progrès, Brooklyn se doit de viser le top 5-6 de la conférence Est. Evidemment, cette saison a des allures de saison de transition, ce qui est le cas tant que Kevin Durant ne retrouve pas les parquets. Mais il ne faut pas que ce soit une année de perdue et qu’elle serve au contraire à installer les cadres et les bases pour la suite du projet sur 4 ans. L’an dernier, les Nets ont remporté 42 matchs, et il va falloir approcher la barre symbolique des 50 victoires afin d’arriver armé pour le premier tour. Une élimination 4-1 n’est cette fois-ci  pas envisageable, et on a hâte de voir le comportement de ce groupe face à cette nouvelle pression.

C’est terminé pour la seconde partie de cette preview. Encore une fois, il est bon de rappeler que les attentes ne sont pas les mêmes pour tout le monde. La rédaction essaye d’être le plus cohérent et impartial possible.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in Analyses