*
Connect with us

Actualités

Madagascar et l’occasion d’une vie : la ligue NBA, la chance de faire exploser le basket sur l’île

Des matchs organisés par la NBA, ce n’est pas une première pour l’Afrique, loin de là. En revanche, une ligue créée par la NBA, bien loin de l’ambiance conviviale, en mode All-Star Game, c’est une première. La Basketball Africa League se lance en 2021 et Madagascar pourrait être l’un des grands gagnants !

Commençons par le commencement, qu’est que ce la BAL ? Il s’agit d’une compétition qui a lieu en Afrique. Dans le passé, il y avait déjà eu des ligues du même type, à l’image de l’African Basketball League. Mais la donne change cette année, puisque c’est la NBA qui organise et surtout l’ABL a marché aussi bien que la NBA sur « Ma Chaîne Sport ». Elle devait avoir lieu en 2020, mais ce Covid a malheureusement tout changé. Elle prendra ainsi part à partir du 16 mai, et ce, pendant une quinzaine de jours. Lors du All- Star Game 2019, Michael Jordan a lancé la création de la basketball africa league, accompagné de Dikembe Mutombo ou encore Bismack Biyombo.

NBA Africa on Twitter: "NBA VP & Managing Director for Africa, Amadou Gallo  Fall, @hornets Chairman Michael Jordan and @NBA Deputy Commissioner Mark  Tatum at the announcement of the Basketball Africa League

Comment ça marche ? Un peu en mode coupe du monde, il y a plusieurs groupes (3), en tout et pour tout 12 équipes de 12 pays différents qui s’affrontent. 6 équipes se qualifient automatiquement  : Angola, Egypte, Tunisie, Maroc, Sénégal et Nigéria. Pour les 6 places restantes, 32 autres clubs se sont affrontés… à Madagascar. Comme un symbole, le club du pays hôte a réussi à avoir un ticket pour faire partie des finalistes :

« C’est vraiment un rêve, parce que depuis le début on s’est dit, on va se qualifier pour le BAL. On est venu pour vous montrer qu’on peut jouer à Madagascar. Même si on est petits, on peut faire quelque chose. » » Lova Raharidera coach du GNBC Madagascar

Les groupes de la Basketball Africa League :

  • Groupe A : Union Sportive Monastirienne (Tunisie), Rivers Hoopers BC Basketball Club (Nigéria), Patriots Basketball Club (Rwanda), Gendarmerie Nationale Basketball Club (Madagascar).
  • Groupe B : Clube Atlético Petróleos de Luanda (Angola), Forces Armées et Police Basketball (Cameroun), Association Sportive de la Police Nationale (Mali), Association Sportive de Salé (Maroc).
  • Groupe C : Groupement Sportif des Pétroliers (Algérie), Zamalek (Égypte), Ferroviàrio de Maputo (Mozambique), Association Sportive des Douanes (Sénégal).

La première question qui se pose, pourquoi la ligue va t-elle cartonner alors qu’elle n’a même pas commencé ? Tout d’abord, il s’agit de la première ligue parrainée par la NBA. De gros sponsors, de grosses infrastructures, une grosse mise en place et surtout une promotion d’un niveau que l’Afrique n’a jamais vu dans le monde de la balle orange. Des futurs investissements, des futurs partenariats sont clairement déjà sur la table et l’Afrique en a besoin pour faire évoluer le basket dans le bon sens. Comme beaucoup d’autres pays, Madagascar met en avant le foot comme sport national, plutôt que le basket. Ce n’est pas une aubaine, mais la chance d’une vie. C’est la première fois depuis la naissance du pays, qu’on va parler du basket à Madagascar à un niveau international et le coach le sait mieux que quiconque :

« On peut battre n’importe qui, peu importe leur taille. »

18 jeux olympiques, aucune participation. Coupe du monde ? Aucune participation. Coupe d’Afrique ? 13ème au mieux (2011) et 12ème en 2003. Pour le reste, nada. Enfin, concernant le jeu des iles de l’océan Indien, il y a eu la fameuse médaille d’or 2019, hormis ça 3 médailles d’argent depuis 2003. En somme, l’équipe nationale n’a rien gagné ou presque à un niveau international. Même Tracy Mcgrady a plus de trophées collectifs. Cette compétition est donc le moment de se montrer :

« C’est inexplicable de voir ses coéquipiers hystériques et heureux. Cela fait chaud au cœur. C’est une grande opportunité. Nous avons de la chance, on doit la saisir. C’est un rêve d’enfance qui s’est réalisé » Boubacky Rick-Ley, joueur de GNBC de Madagascar

Hasard du calendrier ou pas, GNBC (Gendarmerie Nationale, basketball Club) de Madagascar a une chance inouïe, d’être dans le groupe du club du Rwanda. Pourquoi une chance ? Car un certain J. Cole fait partie de l’équipe. Le rappeur est l’une des personnalités les plus populaires de la planète. Tout le monde va vouloir regarder tous ses matchs. Sait-il vraiment jouer ? Est-il bon ? C’est une chance pour tous leurs adversaires et les joueurs de Mada le savent. J. Cole vient de sortir une dinguerie qui puis est, il est au summum de sa hype, les audiences devraient être énormes partout :

« Nous sommes fiers, nous allons représenter le pays, nous allons représenter le club. Ca va vraiment changer le basket à Madagascar. » Noranto Ramorasata, arrière de GNBC de Madagascar

Comment symboliser l’importance de ce tournoi pour Madagascar ? Les partenaires de diffusion et ce dans tous les pays. Le BAL sera diffusé sur : Canal +, ESPN, BeIN, NBA TV, TSN pour ne citer que les principaux. De par la francophonie, on aura ainsi un avantage contrairement aux autres avec TOUS LES MATCHS diffusés.

« Nous connaissons l’expertise de la NBA et la FIBA [aussi partenaire], ce partenariat est tellement important, tellement puissant car il va tout faire changer. Y’a vraiment une réserve de potentiel. Et c’est là où il faut appuyer. » Jean Michel Amaroson président de la fédération malgache

«Nous sommes ravis de collaborer avec ces partenaires de diffusion de renommée mondiale pour couvrir cette saison inaugurale historique », a déclaré le président de la BAL, Amadou Gallo Fall. « J’encourage les fans de basketball en Afrique et du monde entier à suivre, dès le 16 mai et tout au long de la saison, les plus grands talents d’Afrique et d’ailleurs se disputer le titre de premier champion de la BAL. »

Grand début de la compétition à partir de demain. Bien entendu, on reviendra de manière quotidiennement sur les résultats, malgré la NBA et ses playoffs, ainsi que la WNBA. Plus qu’une chose à dire : Go Madagascar !

Le GNBC du Madagascar et les Patriots du Rwanda qualifiés pour la  Basketball Africa League - NEWS BASKET BEAFRIKA
3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: J. Cole lâche son premier panier chez les pros : une nouvelle ligne à ajouter à son CV

  2. Pingback: Basketball Africa League - Day #1 : J. Cole et son équipe du Rwanda ouvre le bal avec classe !

  3. Pingback: Basketball Africa League - Day # 4 : Rwanda et J. Cole braquent Madagascar

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités