*
Connect with us

Actualités

Russell Westbrook dans la forme de sa vie : des chiffres en pagaille et des records à la pelle

source image : theathletic.com

Russell Westbrook n’est pas humain, sachez-le. L’extraterrestre des Wizards est parvenu a qualifier son équipe pour le play-in avec son 183ème triple-double en carrière face aux Cavs, tout en s’offrant le luxe d’égaler un record détenu par John Stockton et Isiah Thomas.

A quelques heures d’une mémorable soirée d’intronisation au Hall of Fame qui verra Tim Duncan, Kevin Garnett et le regretté Kobe Bryant s’inscrire au panthéon du basket, Russell Westbrook a certainement lui aussi valider son ticket. Il le sera, c’est une certitude. Comment peut-il en être autrement quand à 32 ans on a enquillé 183 triple-doubles en carrière, détrônant au passage la légende Oscar Robertson et ses 181 TD. Mais, bordel, comment peut on refuser un tel statut à un mec qui va terminer une quatrième saison en triple double de moyenne ?! QUATRE !

Mais au delà de l’aspect purement statistique, Westbrook est un personnage clivant et incontournable du paysage NBA. Qu’on l’adule ou, au contraire, qu’on le haït au plus haut point, personne n’est insensible au caractère de l’ancien du Thunder. Et nul ne pourra remettre en question sa dévotion pour le jeu.

Très mal embarqué pour accéder à la post-season, les Wizards ont pu compter sur l’énergie de Russell Westbrook pour inverser la tendance. Ainsi, la nuit dernière, les joueurs de Scott Brooks ont validé leur ticket pour le play-in avec une victoire sur les Cavs. Encore privé de Bradley Beal, Russell Westbrook a sorti une énième performance de dingue avec 21 points, 12 rebonds et 17 passes décisives. Il est donc devenu le troisième joueur de l’histoire après John Stockton et Isiah Thomas à compiler 15 offrandes ou plus sur une série de 7 matchs consécutifs. Incroyable.

Après un début de saison catastrophique jalonnée de défaites en pagaille, Washington aura bien une chance d’accéder aux play-offs en début de semaine. Nul doute qu’avec un Russell Westbrook de gala et un Bradley Beal au top de sa forme, la franchise de la capitale a un vrai coup à jouer.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités