L'état des lieux pour la dernière place en playoffs : Dwyane Wade a besoin d'un miracle, autant préparer les mouchoirs pour mercredi
*
Connect with us

Analyses

L’état des lieux pour la dernière place en playoffs : Dwyane Wade a besoin d’un miracle, autant préparer les mouchoirs pour mercredi

Source photo : ESPN

Il ne reste plus que deux matchs de saison régulière et surtout une petite place pour se qualifier pour les playoffs. Detroit, Miami ou Charlotte. Deux de ces équipes resteront sur le carreau et elle aura très certainement l’honneur de se faire dépouiller par les Bucks.

Moins de 2% de chances de se qualifier pour le Heat. Autant dire qu’il y a plus de chance que Gabrielle Union twerke en plein Paris, plutôt qu’une qualification de l’équipe d’Erik Spoelstra. Il leur reste deux matchs. Un contre Philadelphie et un autre contre Brooklyn. Le deal est simple. Ils doivent gagner ces deux matchs s’ils veulent espérer une place pour les playoffs. Malheureusement, ils ne contrôlent plus rien car dans le même temps, Detroit doit perdre ses deux derniers. Les petits potes de Blake Griffin joueront Memphis et New-York. L’histoire ne s’arrête pas là car dans le même temps, Charlotte doit aussi perdre ses deux derniers matchs : Cleveland et Orlando. On va pas se mentir, c’est du domaine de l’impossible et l’histoire est peut être mieux comme ça avec un Dwyane Wade pouvant sortir par la grande porte avec un gros carton.

Tout le monde commence à réaliser que c’est bientôt la fin pour le numéro 3 le plus légendaire de l’histoire. D-Wade aura le droit de nous faire rêver encore une fois, à moins qu’un miracle pour les playoffs se produisent, même si on y croit moyen.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses