*
Connect with us

Analyses

Les forces en présence : des celtes meilleurs sur le papier mais dans la réalité ?

Enfin ! La NBA reprend enfin ses droits cette nuit et de quelle manière ! Un superbe Celtics-Sixers pour bien débuter la saison et montrer qui est le vrai patron de l’Est.

Backcourt 

On ne sait toujours pas si Ben Simmons qui était souffrant jouera ce soir, mais on peut être en revanche sur qu’il sera bien remplacé en cas de pépin par TJ McConnell. Gros doute aussi pour les Sixers sur la titularisation au poste 2 de Markellz Fultz ou celle de JJ Redick.

Du côté des Celtics, on est au moins sur d’avoir un meneur All-Star à la mène. Et oui, Kyrie Irving sera de la partie ce soir (et marquera plus de 25 points). Kyrie sera accompagné par Jaylen Brown qui devrait sûrement avoir pour mission de défendre sur Ben Simmons s’il joue.

Verdict : Avantage Celtics mais qui serait assez faible si Simmons joue à 100%

Ailiers :

La doublette de l’année passée, Covington et Saric, devrait commencer le match cette nuit. Du shoot et de la défense pour le premier, de la création et un duel important pour l’autre.

Face à eux, les noms sont bien plus ronflants. Jayson Tatum, qui sort d’une saison rookie exceptionnelle, et Al Horford, qui fera toujours le job. Un avantage physique mais aussi technique qui devrait permettre à Boston de dominer sur ces postes.

Verdict : Avantage Celtics

Intérieurs:

Aron Baynes devrait probablement commencer ce soir. Hayward n’est pas à 100% et un mastodonte se dresse en face de lui. Lui aussi va sûrement gober du rebond et distribuer les contres dans la raquette celte. Une valeur sûre.

Mais ce soir, l’australien aura fort à faire face au Camerounais Joël Embiid. Post-up, face-up, trois points, défense… Embiid sera partout ce soir et encore plus si Simmons ne joue pas. De très mauvaise augure pour les C’s.

Verdict : Avantage Sixers

Banc :

Le banc des Celtics devrait être mon-stru-eux ce soir. Marcus Smart, Gordon Hayward, Terry Rozier, Marcus Morris et tant d’autres capable d’apporter dans leurs registres personnels. En face, Philly a tout de même son mot à dire. Avec des joueurs comme TJ McConnell, JJ Redick ou Mike Muscala, les 76ers ne seront probablement pas ridicules. Mais ce sera trop léger face au banc incroyable des Celtics. D’autant plus que l’absence de Wilson Chandler jusque Noël va leur faire du mal

Verdict : Avantage Celtics

Coach :

Deux très bons coach en la personne de Brad Stevens et Brett Brown. Mais Stevens est apparu tellement impérial de par ses rotations et ses systèmes post-temps morts pendant les derniers playoffs qu’on ne peut que lui donner l’avantage.

Verdict : Avantage Celtics

On n’en peut plus d’attendre ! Et même si les Celtics partent avec un léger avantage sur le papier, le match devrait être très serré et l’issue difficile à prédire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Analyses