Connect with us

Actualités

Lebron James a croqué Jamal Murray dans le money-time : le King sait encore y faire en défense

Les Lakers sont à un petit match de la finale NBA, une première depuis 2010. Si Anthony Davis a fait le taff en attaque, Lebron James l’a fait en défense, notamment en se coltinant Jamal Murray, pas une mince affaire.

Jamal Murray est l’un des meilleurs joueurs de la bulle et plus précisément des playoffs. Sur cette édition 2020, il tourne à 26.6 points par match, à plus de 50% au shoot. En saison régulière ? Il ne dépasse même pas les 18 unités et il n’a quasiment pas progressé depuis la saison passée. On aurait pu penser qu’il stagnait, Jamal Murray est encore jeune et peut être que le joueur avait besoin d’évoluer à son rythme. Dans cette finale de conférence, il tourne même à 26.5 points par match à un magnifique 54.8% au shoot. Cette nuit, le natif de l’Ontario a réussi son meilleur match de la série : 32 points à 12/20 au shoot, ainsi que 8 passes décisives. Le pourcentage est élevé et pourtant, il frisait la perfection avant que Lebron James se charge du dossier. Au micro d’Allie LaForce sur NBA on TNT, il n’en oublie pas de rendre hommage à son rival du soir :

« Un super joueur, l’un des gars les plus chauds que nous ayons dans la bulle. C’est un arrière costaud. Il a la capacité de tirer à 3, tirer à mi-distance. J’ai alors utilisant ma longueur, mon athlétisme et aussi être intelligent. »

Hormis si on parle d’un Kevin Durant, Lebron James peut arrêter a peu près tout le monde sur séquence, quand il est concentré… sauf lorsqu’il s’agit d’arrières vifs capables de balancer à 3 points. Jamal Murray a fait l’erreur d’aller sur le terrain favori de son adversaire, la raquette. S’il est vrai que Lebron James a fait une faute non sifflée sur Jamal Murray, pour le reste, c’est très propre. Bron s’est battu sur pick and roll et allait le chercher sur ses isolations et l’a empêché de shooter de loin. Après son panier à 2 points à 2.57 de la fin du match, Jamal Murray ne rentrera plus aucun shoot…

Lebron James ne peut pas défendre une star pendant 48 minutes mais sur des missions telles que celles-ci durant une courte durée, le numéro 23 des Lakers montre avoir encore un sacré niveau en défense.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités