Le Heat s’offre le premier match contre les Celtics : Jimmy Butler à nouveau bouillant
*
Connect with us

Actualités

Le Heat s’offre le premier match contre les Celtics : Jimmy Butler à nouveau bouillant

Le Heat de Jimmy Butler

Pour ce premier match des finales de conférence Est, c’est le Heat de Miami qui s’est imposé (107 – 118). Les Celtics, qui viennent d’éliminer les champions en titre au tour dernier, ont payé cher leur 3ème quart-temps catastrophique.

C’est une affiche qu’on attendait et qui nous promettait une belle bataille. Deux des meilleures défenses de NBA s’affrontaient pour le match 1 des finales de conférence Est. Du côté du Heat, il fallait une nouvelle fois composer sans Kyle Lowry. Pour les Celtics, Marcus Smart et Al Horford (protocole Covid) étaient également « out ».

Pour Boston, le match n’aurait pas pu mieux commencer. Très agressif des deux côtés du terrain, les C’s ont rapidement pris l’avantage avec un 7 – 0. Le Heat a eu énormément de mal à gérer un Jayson Tatum déjà en jambe, mais également Robert Williams. Dans la raquette, le pivot s’est rapidement imposé et s’est offert de nombreux shoots faciles. La franchise floridienne, très maladroite, a pris près de 13 points de retard dans le 2nd quart-temps. La bonne performance de Robert Williams est le symbole de la domination des C’s dans la raquette. A la mi-temps 42 des 62 points de l’équipe avait été inscrits dans la raquette, contre 24 seulement pour le Heat. C’est donc dominateur que l’équipe d’Ime Udoka rentre aux vestiaires. Mais alors leur 3ème quart-temps va être une catastrophe. Le Heat, sous l’impulsion de Jimmy Butler, commence par un run 10 – 1 avant de passer devant (63 – 64) et de prendre 10 points d’avance. Symbole du réveil de Miami, Bam Adebayo, assez discret en 1ère mi-temps, a fait régner sa loi dans la raquette. Tout comme Jimmy Butler qui inscrit 16 points dans ce 3ème quart-temps. Les coéquipiers de Jayson Tatum ne vont y inscrire que 14 points, à 2/15 au tir. Ils ont été sauvés par les lancers francs (10/13). Malgré un bon dernier quart-temps, Boston n’a pas réussi à refaire son retard et s’incline dans ce premier match (107 – 118).

Les Celtics qui avaient pourtant bien débuté le match ont complètement craqué dans le 3ème quart-temps en shootant à 13% ! Jayson Tatum a été l’homme de la 1ère mi-temps et avait pris les rênes de son équipe : 21 points (9/14), 4 rebonds et 5 passes. Mais à l’image de son équipe, le deuxième acte a été plus compliqué. Il n’y a inscrit que 8 points. Les absences de Marcus Smart et d’Al Horford ont fait mal aux C’s. Espérons pour eux que leurs absences ne se prolongent pas. Ils auront besoin d’eux pour venir à bout du Heat.

En effet, le Heat continue sur sa dynamique du tour précédent à l’image d’un Jimmy Butler encore une fois déterminant : 41 points, 9 rebonds et 5 passes.

Le joueur a également pu compter sur ses partenaires. 5 joueurs ont terminé avec au moins 10 points dans cette rencontre. A noter, les bons passages de Gabe Vincent (17 points) et de Tyler Herro en sortie de banc (18 points).

Dans une FTX Arena pleine à craquer, le Heat s’est imposé grâce ou à cause d’un 3ème quart-temps catastrophique des Celtics. Pour les prochains matchs, Boston va devoir être plus régulier sur l’ensemble des rencontres s’il veut se donner une chance de battre l’équipe d’Erik Spoelstra.

Tony Parker répond aux rumeurs de ministre des Sports

 

 

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: La loterie NBA a eu lieu et les choix de draft sont connus

  2. Pingback: La trace d'un leader : Jimmy Butler préfère parler de son équipe plutôt que de sa performance

  3. Pingback: Jayson Tatum s'en veut d'avoir foiré sa 2ème mi-temps...

  4. Pingback: La réponse autoritaire des Celtics (127-102) qui reprennent l’avantage du terrain dans la série

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités