Connect with us

Actualités

Erik Spoelstra est un peu nostalgique d’affronter les Celtics : « Pat Riley va adorer ça »

Erik Spoelstra

Les deux meilleures défenses des playoffs s’affrontent dans la finale de conférence Est. Selon Erik Spoelstra, cette confrontation devrait plaire à Pat Riley et lui rappeler de vieux souvenirs des années 80 et 90.

L’affiche de la finale de conférence Est est connue, il s’agit de : Boston – Miami. Ce sont donc deux des meilleures défenses des playoffs qui vont s’affronter. En effet, elles présentent les deux meilleurs « defensive rating » des équipes encore en lice dans la course au titre (soit le nombre de points encaissés sur 100 possessions de l’adversaire).

« Pat Riley va adorer ça », a déclaré Erik Spoelstra lundi. La série, dans laquelle on s’attend à deux grosses défenses, devrait rappeler au président du Heat de Miami de vieux souvenirs. Pat Riley va se remémorer les confrontations en finales contre les Lakers de Los Angeles dans les années 80, qui reste l’une ou la plus grande rivalité de l’histoire de la grande ligue. Le coach de Miami s’attend en tout cas à une série « old school » :

« C’est comme une série à l’ancienne. Si les deux équipes sont vraiment au top de leur match, cela devrait être une série où aucune équipe ne marque 130 points. Les deux équipes se reposent sur une défense collective solide, multiplient les efforts et sont disciplinées. »

Même si l’on doit s’attendre à deux murs défensifs lors de cette opposition, le coach du Heat préfère rassurer, ça ne sera pas comme les matchs des années 80 et 90 rythmés par les coups et autres gestes violents

« Je dis à l’ancienne, je veux vraiment clarifier. Cela ne va pas être comme au football américain. Nous n’avons pas besoin d’un arbitrage supplémentaire […] ça ne va pas être comme ça. C’est juste que vous avez deux équipes défensives vraiment engagées, qui vont prendre le dessus. Ce ne devrait pas être des matchs à 150 points. ».

Cette série va nous offrir une opposition très intéressante, malgré deux styles assez similaires. Les deux équipes ont prouvé depuis le début de la campagne de playoffs qu’elles disposaient d’une défense collective très forte. En tout cas, la série sent très bon la confrontation traditionnelle de l’Est.

Giannis Antetokounmpo n’a pas pu créer l’exploit : les Celtics explosent les Bucks et rejoignent Miami en finale de conférence

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le Heat s’offre le premier match contre les Celtics : Jimmy Butler à nouveau bouillant

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités