La question des Kings : toujours pas de saison à plus de 32 victoires ?
*
Connect with us

Analyses

La question des Kings : toujours pas de saison à plus de 32 victoires ?

Chez The Daily Dunk, cet été, on s’est posé plein de questions. Alors, on a décidé de vous les partager à raison d’une par franchise et par jour. Aujoud’hui, on se rend en Californie, du côté des rois de la NBA, enfin plus vraiment puisque depuis la saison 2008-2009, les Kings n’ont pas réalisé une saison à au moins 33 victoires, atteignant même des sommets de lose scandaleux avec seulement 22 victoires en 2011-2012 et 27 la saison dernière. Peut-être enfin une amélioration cette année pour atteindre les 40% de victoires ?

L’effectif a de vrais atouts avec un bon mélange de vétérans comme Zach Randolph ou Iman Shumpert et de jeunes à fort potentiel avec De’Aaron Fox, Marvin Bagley ou même Harry Giles.
L’évolution des deux derniers sera d’ailleurs très intéressante à suivre, eux qui vont découvrir la NBA et la dureté de ses raquettes. Le premier devra montrer que les Kings ont eu raison de le préférer à Luka Doncic tandis que le second va devoir confirmer son énorme potentiel malgré ses récentes blessures (ligaments croisés du genou gauche et multiples opérations du genou gauche sur les 3 dernières années). Giles bénéficie tout de même d’une très grosse hype, dû notamment au fait que Jayson Tatum a affirmé qu’au lycée, le seul joueur capable d’être meilleur que lui était bel et bien le joueur des Kings.

Néanmoins, malgré toutes leurs qualités, Buddy Hield, Bogdan Bogdanovic ou encore Nemanja Bjelica ne pourront probablement pas suffisamment aider les jeunes pousses à gratter suffisamment de victoires pour rester dignes. Et le renforcement de la conférence Ouest n’aidera en rien cette reconstruction qui dure depuis déjà trop longtemps maintenant.

Malgré cela, les supporters des Kings ont peut-être enfin une once d’espoir avec des jeunes qui devront confirmer qu’ils peuvent devenir des valeurs sûres en NBA et devenir la véritable young superteam qu’ils sont. Même si cette saison va probablement être compliquée, on voit peut-être enfin une lumière au bout du tunnel du côté de la Californie, un tunnel qui dure maintenant depuis 10 ans, depuis la dernière apparition des rois en Playoffs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses