*
Connect with us

Histoires

Kevin Durant, le cœur sur la main : une fondation pour aider la prochaine génération

À l’image de Kyrie Irving, lorsque les médias parlent de Kevin Durant en dehors des terrains, c’est souvent en mal. Ainsi, The Daily Dunk a voulu évoquer son plus grand accomplissement. Sa fameuse fondation KDCF (Kevin Durant Charity Foundation) qui est relativement importante pour lui.

Il faut bien faire des clics et rien de tel que Kevin Durant et ses frasques sur Twitter pour faire profiter les nombreux « sites d’informations ». Faut dire que la star aime faire n’importe quoi et tirer à balles réelles dans les DM et les mentions des fans NBA, qui de leur côté, adorent chercher la bagarre. Pour autant, il s’agit l’une des meilleurs personnalités sur les réseaux, puisqu’il est l’un des rares à engager la discussion. Mais ce dont on parle beaucoup moins, c’est sa fondation, son plus gros bébé. Né dans le maryland, Kevin Durant n’a pas eu une des enfances les plus faciles, comme symbole, son entraîneur assassiné en pleine rue après un match ou un père qui l’a abandonné en un an. En quelque sorte, KD a voulu redonner à sa communauté. Il a ainsi choisi de créer sa fondation là où il est né, à Prince George’s County. La star des Nets ne se limite pas à ça, il aide aussi partout où il passe, notamment en Californie ou encore à Oklahoma, en faisant des dons, notamment pour les jeunes, comme construire des terrains de basket. Un exemple parmi tant d’autres.

Kevin Durant reste un bon gars de l’âme, malgré tous les noms d’oiseaux qui volent et ses délires un peu bizarres sur les réseaux. Il sait comment marche la vie après avoir tout connu, de la pauvreté à la richesse. Plus que tout, l’ancienne star de l’université du Texas sait que le point culminant d’une vie pour un jeune homme ou une jeune fille, ça reste le lycée. Malgré le talent, les ambitions ou les rêves de chacun(e), l’aspect financier peut être un frein. Il veut être ainsi un game changer. De cette manière, sa fondation aide donc les plus jeunes, en étant un appui de poids afin qu’ils continuent leurs études et leurs projets. L’ancien MVP ne sert pas seulement de banque, mais n’hésite pas à venir auprès de la communauté, tant l’été que pendant la saison. Par l’intermédiaire de sa fondation, il a aussi donné 1 million de dollars à la croix rouge et même 10 millions de dollars pour créer le Durant Center. Cet établissement ne permet pas que d’aider les jeunes, il les accompagne sur un plan de 10 ans, autrement dit de leur enfance jusqu’à leur dernière année de lycée. Une attitude de grand seigneur de la part de Durant mais avant tout l’envie d’aider la prochaine génération et c’est tout à son honneur :

« Le cercle de la vie dont tu rêves. Tant de gens qui comptaient tellement pour moi à cette époque [durant son enfance], et voir mon nom sur la façade, j’espèrera que cela inspirera les enfants de la région. »

Avoir été inspiré et maintenant inspirer, Kevin Durant a réalisé son plus grand rêve. Alors oui, parfois, il déconne, mais si c’est le prix à payer pour que des centaines, des milliers et peut être des millions de jeunes puissent réussir leur vie et sortir d’une mauvaise passe, c’est un petit sacrifice.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Histoires