Connect with us

Actualités

Jamal Murray catastrophique d’adresse en playoffs

NBA – Poussé à jouer un Game 7, Denver va jouer pour sa vie lors de ces playoffs en demi-finale de conférence contre des Wolves, portés par Anthony Edwards. Et si Nikola Jokic se montre à la hauteur du joueur légendaire qu’il est, c’est loin d’être le cas de Jamal Murray, diminué physiquement, et auteur d’une postseason loin de ses standards habituels.

Il avait fallu un Jamal Murray de très haut niveau pour que Denver remporte sa première bague la saison dernière. Tournant en 26.1 – 5.7 – 7.1, avec une réussite insolente (47.3% – 39.6 % – 92.6 %), l’un des tous meilleurs joueurs n’ayant jamais été All-Star avait été tout simplement flamboyant pour accompagner Nikola Jokic au sommet de la planète basket. Un run de très haute volée, après avoir manqué les deux campagnes de playoffs précédentes, la faute à une rupture des ligaments croisés du genou gauche en avril 2021.

Mais cette année, rien n’est pareil. Clutch contre les Lakers malgré une adresse très moyenne, le meneur des Nuggets a explosé en plein vol depuis le début de la série contre Minnesota. La faute à un mollet douloureux, et une précision toujours en faillite. Au global sur ces playoffs, le Canadien comptabilise des pourcentages trop éloignés de ses standards : 39.2% au global dont un très moyen 31.1% à 3 points. Et avec 19.3 points de moyenne, Murray s’éloigne de plus de 7 points de sa production en 2023. Pour ne rien arranger, son volume important malgré sa précision limitée lui a permis de rejoindre un club pas très glorieux, aux côtés des légendes John Havlicek et Bob Cousy. Le numéro 27 de Denver compte davantage de tirs tentés que de points marqués depuis le début de ses playoffs. Handicapant.

Avec un terrible 4/18 (22.2%, 10 points) au tir, Murray a participé à la déroute de Denver lors du Game 6 à Minneapolis, défait 70 à 115, en affichant par ailleurs le pire +/- avec un magnifique -32. La faute à un coude en souffrance selon le principal intéressé, qui n’exclut pas pour autant sa responsabilité :

« J’ai été mauvais. J’ai mis de la crème anesthésiante pour ne pas sentir la douleur lorsque j’étendais mon coude. Mais ce sont les playoffs, tout le monde se blesse, Ant vient de se blesser et il est venu jouer. Je n’ai pas réussi à trouver mon rythme, alors que mon équipe avait besoin de moi ce soir. Je dois me préparer et être capable d’être meilleur dimanche. »

De retour dans le Colorado pour disputer un Game 7 très attendu, Nikola Jokic et sa bande auront en effet besoin d’un Jamal Murray d’un tout autre niveau pour s’en sortir face à Edwards et sa bande. La bonne nouvelle, il sera compliqué de faire pire.

Décevant cette saison en playoffs, Jamal Murray était attendu à un autre niveau par les fans de Denver. Une méforme qui intervient au pire des moments, alors que les Nuggets reçoivent ce week-end les Wolves pour un Game 7 qui s’annonce mythique.

La liste élargie de l’équipe de France pour les Jeux olympiques est connue

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités