Connect with us

Actualités

Un petit tour et puis s’en vont : Les Los Angeles Lakers de LeBron James abattus en plein vol par Jamal Murray

Source : Garrett Ellwood/Getty Images

NBA – Ce match était décisif, tant pour une équipe que pour l’autre. Après avoir forcé un Game 5 samedi, les Los Angeles Lakers de LeBron espéraient un autre jour pour mourir. Mais une fois de plus, le sang-froid redoutable des tenants du titre aura eu raison des Californiens. Aux abois, ils s’inclinent 4-1 sur un shoot épique de Murray au bout du suspense et d’une bataille féroce entre le 2e et le 7e de la Conférence Ouest.

Les Los Angeles Lakers et les Denver Nuggets nous ont servi un match encore plus serré que les précédents ce soir. Au final, tout aura été une question d’adresse derrière l’arc de cercle. Denver, qui galérait à tirer à distance depuis le début de la série (27 % sur les 4 premiers matchs), a enfin ajusté la mire et finit le match avec un remarquable 42 % aux 3 points contre les 28 % des Lakers.

Comme d’habitude, les Nuggets ont laissé l’opportunité aux Lakers de poser leur jeu et de prendre la tête, dû à un système défensif dysfonctionnel, mais vu l’issue répétitive des matchs de cette série, surtout dû à un flegme chirurgical. Anthony Davis et LeBron James, de toute évidence les seuls à pouvoir porter Los Angeles sur leurs épaules, arrivent à se trouver en pick’n’roll, chose qu’ils avaient très peu faite dans toute la série jusque-là :

À la pause, les Nuggets sont menés sans réellement se faire distancer 53-50. Peu importe à quel point les Lakers rivalisent, c’est comme si on savait déjà ce qui allait se passer. Les Lakers qui ont mené au score la plus grande partie de la série. Kentavious Caldwell-Pope, blessé au premier quart temps, revient d’entre les morts et lance la révolte de Denver sur un tir de loin. Lui, l’ancien Lakers, champion NBA aux côtés de LeBron il y a quatre ans.

Anthony Davis, le meilleur défenseur des Lakers (et joueur aussi) pendant toute la série, semble blessé au bras pendant le 3e quart temps. Il reste cependant sur le terrain et Denver en profite pour entamer son habituel comeback du retour de la pause. Ils reprennent la tête en allumant à 3 points, un peu grâce aussi à un Darvin Ham qui refuse de stopper l’émorragie en prenant un timeout.

Au tour de LeBron James de se faire mal à la cheville sur un lay-up raté. Lui aussi s’empresse de regagner le terrain, sachant que sans leurs deux stars, les Lakers n’ont pas l’ombre d’une chance. Michael Porter Jr. (26 points), puis Jamal Murray (32) assomment tour à tour les jaune et violet qui s’accrochent jusqu’au shoot final. 106-106, une vingtaine de secondes à jouer, Jamal Murray, sans aucun doute le meilleur joueur de la série, temporise, prend son courage à deux mains, et arrête le temps pour mettre un game winner juste devant la ligne de lancer franc autour de 4 défenseurs des Lakers qui tentent de le contrer. Inévitable. À court de timeouts, Los Angeles s’incline sur le gong.

Massacrés 4-0 en finale de Conférence l’année dernière par les Nuggets. Corrigés aujourd’hui par les mêmes pépites de Denver, il va falloir penser à se renouveler pour la plus grande franchise NBA de tous les temps. Leur victoire de samedi, terminant une série de 11 défaites consécutives contre l’ogre denverite, n’aura été qu’une anomalie. Les Denver Nuggets rejoignent les Minnesota Timberwolves d’Anthony Edwards en demi-finale de Conférence Ouest. Un challenge pour les deux rosters, quoi qu’un peu plus relevé pour les hommes de Chris Finch.

Rudy Gobert rêve d’être porte-drapeau aux JO 2024

 

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: Lebron James s’exprime de manière évasive sur son avenir

  2. Pingback: Jamal Murray rend hommage à Lebron James

  3. Pingback: Stephen Curry, Kevin Durant et LeBron James éliminés prématurément : une première depuis 2005 !

  4. Pingback: Jamal Murray catastrophique d'adresse en playoffs

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités