... ...
... wolves Archives - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

Lebron James Land : l’arrivée du King chez les Lakers, aurait refroidi Jimmy Butler

Et si le plan de Jimmy Butler était déjà très clair dans sa tête ? Jouer dans un gros marché et être la superstar numéro une semble son objectif. Raison pour laquelle il ne veut pas de Lebron James…

Jimmy Butler a fait une saison sensationnelle mais jouer dans une équipe comme Minnesota n’est pas vraiment glamour. A part jouer au Loup Garou, il n’y a pas grand chose à faire dans le coin, ou peut être taper des soirées avec Marshall de how i met your mother. Depuis maintenant quelques semaines, il y a pas mal de rumeurs concernant sa venue chez les Lakers. Il faudra vite oublier ce scénario puisque selon ESPN, il n’a aucune intention d’y aller. La raison ? Il ne veut pas jouer avec Lebron James pour être l’option numéro 2. Cela n’est pas vraiment étonnant du garçon qui a pour objectif d’être une vraie superstar, au même titre que les Harden et compagnie.
Il y a une certaine envie de certains joueurs ne pas rejoindre Lebron James si l’on croit les bruits de couloir. Jimmy Butler n’est pas le 1er à penser ça, peut être à cause de ce qui s’est passé lors de la dernière saison, avec Isaiah Thomas pour ne citer que lui. Ou tout simplement parce que Jimmy Buckets a un gros boulard…

Jimmy Butler a refusé une extension sur 4 ans de la part de Minnesota. Il a en plus hier dit à Tom Thibodeau qu’il voulait être transféré. Toujours selon ESPN, les Lakers n’étaient pas dans cette fameuse liste : Nets/Clippers/Lakers. Il reste à savoir quel est le réel problème. Ne pas être la star numéro une ? Ne pas jouer dans un grand marché ? Ne pas jouer avec Lebron James tout simplement…?
Car toujours au niveau des rumeurs, Jimmy Butler et Kyrie Irving pourraient être associés pour former un duo incroyable. Et niveau talent, un joueur déjà hype comme Uncle Drew, pourrait facilement éclipser le numéro 23 des Wolves. On devrait en savoir dans les jours à venir car il semble compliqué de voir le joueur encore dans le Minnesota.

C’est quand même incroyable de refuser de jouer avec Lebron James. Vu les équipes proposées, on voit clairement que Jimmy Butler, qui est à son prime, veut créer son propre royaume.
Click to comment

Preview Minnesota Timberwolves – 3ème partie : Après Butler, Thibodeau va t-il sauter ?

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Nous sommes sur l’actualité du moment. Compte tenu des tensions internes entre plusieurs joueurs, il se pourrait que les Wolves soient amenés à faire un choix. En premier lieu, on pense à Jimmy Butler, Suivi va quitter le navire après sa demande puis à Karl-Anthony Towns, cependant c’est le futur de la franchise, et devrait prolonger, normalement. Andrew Wiggins est parfois mentionné, néanmoins, son contrat est plutôt lourd.

Après on va parler de Tom Thibodeau. L’ancien assistant de Doc Rivers a t-il appris de ses erreurs ? Cette saison pourrait être la saison du changement en donnant davantage de temps de jeu à son banc. Si les rotations ne sont pas ses problèmes actuellement, c’est probablement le problème des joueurs, qui arrivent cramés en playoffs.

Puis, il y a encore la question Tom Thibodeau. Effectivement, Glen Taylor (propriétaire de la franchise) serait insatisfait du travail effectué par le coach des Wolves et le torchon serait en train de brûler. Rappelons qu’il est également le président des opérations basket. En cas de mauvais début de saison, l’ancien coach des Bulls pourrait se retrouver chez Paulo.

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Minnesota Timberwolves – 2ème partie : Des playoffs encore arrachés à la dernière journée ?

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

L’année dernière, les Wolves ont arraché la qualification à la dernière journée contre les Nuggets. Cette année, la franchise sera en vacances dès avril selon nous. Ce sera une pauvre 10ème place étant donné qu’il y a un peu trop de tensions dans le vestiaire. Puis accessoirement, cet escroc de Jimmy Butler ne sera probablement plus là à l’heure qu’il est. C’est clairement un retour en arrière pour la franchise qui avait pourtant progressé. De plus, des blessures pourraient jouer des tours à cette équipe. Néanmoins, elle devrait facilement être aux alentours des 40 wins. Reste à savoir le reste du roster en échange du numéro 23…

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Preview Minnesota Timberwolves – 1ère partie : notre papier est foutu, tu fais chier Butler

C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières 

Des hauts et des bas, Jeff Teague est pas mal dans ce domaine. Parfois, il vous fera gagner un match, d’autres fois, il gardera trop longtemps le ballon. Le meneur peine à lâcher sa balle, et on l’a déjà vu aux Hawks d’ailleurs. Toutefois, avec tous les joueurs qui ont besoin d’avoir la balle, il se doit de la lâcher plus vite, et pas à la dernière seconde de la possession. Il n’a plus sa vitesse d’antan et manque cruellement de peps en attaque. Jeff est censé apporter une plus-value et ce n’est clairement pas le cas. On évitera de parler de sa défense, car elle est aussi visible que la lâcheté de Butler.

Pour l’instant, il fait partie de l’effectif des Wolves. Nous disons bien pour le moment car Jimmy Butler doit avoir une réunion avec son coach. Revenons sur le terrain, et on voit très bien que lorsqu’il est pas là, Minnesota gagne moins de matchs et est nettement moins dangereux. Pour preuve, c’est top 5 avec l’arrière, et qualification à la dernière journée sans lui.
Edit : Vous l’aurez deviné, notre papier a été rédigé juste avant les conneries de l’arrière, merci à tous et toutes nos excuses.

Ailiers

Lui aussi connaît les montages russes. Andrew Wiggins n’est pas le joueur le plus régulier de la planète, mais il semble en revanche avoir fait des progrès sur cela ainsi que la défense. Le canadien a besoin de ballon pour briller, c’est pour cela que les statistiques sont moins bonnes. Malgré tout, c’était mieux sur la fin de saison, avec plus de catch and shoot. Si Butler se barre comme prévu, il n’aura plus le choix, il faudra exploser.

Parmi les soldats formés par Thibodeau, il y a Taj Gibson et quel homme sérieux ! L’ailier fort ne râle jamais, bosse dur, sort des gros matchs quand il le faut. C’est tout ce qu’un coach souhaite avoir comme joueur : agressivité, bonne défense, efficace sur le peu de tickets shoots qu’il a. Partir à la guerre avec lui, c’est un excellent plan. Une sorte d’Udonis Haslem après l’heure.

Pivot

A la vue de son talent, Karl-Anthony Towns mérite clairement plus de ballons au poste bas. Le pivot est trop souvent servi sur pick & roll bien qu’il soit très bon lorsqu’il est lancé. Nommé pour la première fois All-Star, le chat est déjà passé dans un autre level avec cette sélection. Désormais, il n’attend plus que la prolongation et si Jimmy Buckets se barre vite, alors ça s’annonce tout bénéf pour lui…

Banc

A la mène, coach Thibs possède de deux joueurs qualitatifs. Premièrement il a Tyus Jones, un joueur très propre, perdant peu de ballons et dans le même temps, il possède D-Rose que Kevin Garnett veut voir comme titulaire. Meilleur joueur des Wolves des dernier playoffs ? C’est possible. A l’aile, il n’y a pas trop de choix étant donné qu’il n’y a que des joueurs inexpérimentés (CJ Williams, Bates-Diop). En revanche, il a de l’expérience au poste 4 avec Luol Deng et Anthony Tolliver. Quant à Gorgui Dieng, il se contentera de 15 minutes environ derrière Towns

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Réunion entre Jimmy Butler et Tom Thibodeau : il est temps de mettre les choses au point

Pour les fans des Wolves, il y a des raison d’être inquiet puisque ce lundi, une réunion aura lieu entre Jimmy Butler et Tom Thibodeau. Et même s’il n’y a pas plus d’informations, le sujet principal pourrait bien être le futur de l’arrière.

Alors que les rumeurs fusent depuis un long moment concernant Jimmy Butler et sa relation interne avec les jeunes loups (Wiggins, Towns), il se pourrait bien que ce thème soit abordé demain puisque il y aura une réunion au sommet entre l’ancien joueur (accompagné de son agent…) des Bulls, le coach Tom Thibodeau.

En ce moment, il n’est pas bon d’être fan des Wolves car effectivement la prolongation de Towns tarde (bien qu’elle devrait être réglé avant le début de la saison) et voilà maintenant une réunion entre le franchise player et le coach. Niveau timing, on a connu mieux, car à quelques jours du training camp, c’est pas vraiment bon signe.

Woj a par ailleurs indiqué « ce qui doit être communiqué sera communiqué ». La demande d’un trade, c’est possible. D’autant plus que Jimmy Butler a toujours dit ce qu’il avait dire. Maintenant, on connait la forte relation qu’ont les deux hommes, et peut-être que cette relation va éviter le drame dans le Minnesota…

Jimmy Buckets est arrivé seulement l’année dernière et pourrait partir en 2019 à cause de la free agency, même si les Wolves peuvent proposer plus que les autres franchises. Dans tous les cas, on vous conseille d’activer les notifications sur le compte de Woj car une Woj Bomb pourrait arriver très bientôt…

Jimmy Butler et les Wolves, c’est peut-être bientôt terminé, et ça sent carrément le sapin. Une réunion avec Thibs aura lieu demain. Maintenant, il est possible qu’on s’inquiète pour rien, même si d’après nous, c’est très peu probable. Woj pourrait intervenir dans les prochaines heures pour un blockbuster trade.
Click to comment

Les prédictions d’ESPN pour la conférence Ouest : Les Blazers et les Spurs out des playoffs

Comme d’habitude, de nombreuses personnes font leurs pronostics pour la saison à venir, et ESPN, une nouvelle fois balance les siens. Les Spurs et les Blazers font les frais de l’arrivée de LeBron.

Commençons tout d’abord par les bons derniers de la conférence Ouest. Certes, les Kings seront portés sur l’avenir avec un duo Fox – Balgey, mais c’est justement ce manque d’expérience qui va leur empêcher de remporter plus de matchs. Devant eux, aussi de la jeunesse avec les Suns dont le duo Booker – Ayton fera surement quelques ravages sur des séquences. Malgré un très bon « mercato », ESPN ne croit pas vraiment aux Mavericks, qui ont pourtant, un beau cinq majeur sur le papier. Ils se placent à la 13ème place. A la 12ème place, ESPN voit les Grizzlies, qui vont récupérer Mike Conley à 100%, normalement.

Pour autant, ils se retrouveront derrière les Clippers malgré une reconstruction totale. D’après ESPN, ils remporteront 35 rencontres, pour une 11ème place au final. Quant aux Blazers, ils seront à la lutte pour les playoffs, et malgré leur équipe de régulière, ESPN ne voit pas la franchise en playoffs. Dernière équipe non qualifiée pour les playoffs, il s’agit des Spurs malgré deux des meilleurs joueurs du mid-range (Aldridge-DeRozan).

A la 8ème place, ce sera (encore) les Wolves selon ESPN. Malgré de belles promesses quand Jimmy Butler n’était pas blessé (4ème à ce moment là), le site américain, voit même la franchise qui régresse au niveau du bilan. A la 7ème place, les Pelicans miseront sur une saison de malade de la part d’Anthony Davis, qui sera toujours accompagné par des soldats (Mirotic, Holiday, etc). Un recrutement qui perd des noms (Rondo, Cousins), mais qui cependant recrute des remplaçants qualitatifs (Payton, Randle). Une arrivée, ça peut tout changer, et les Lakers en sont les parfaits témoins. A l’image de sa carrière, LeBron va tout donner afin de donner une belle 6ème place à la franchise californienne.

A la 5ème place, on retrouve ceux qui ont manqué les playoffs à un petit match, une prolongation…les Nuggets. La continuité, deux recrues majeurs (Thomas, Porter Jr). S’il y a la santé, les playoffs ne seront qu’une formalité. Si le match-up a lieu en playoffs avec le 4ème, ce sera une série à suspense à coup sur, puisque c’est le Thunder qui sera à cette place, toujours selon ESPN. Une franchise mieux équilibrée pour des meilleurs résultats…en playoffs ?

Enfin, à la troisième marche du podium, cela peut paraître comme une petite surprise. Effectivement, le Jazz est toujours sur son petit nuage avec un vrai rookie (Mitchell) et un vrai défenseur (Gobert). Un coach toujours aussi bon (Snyder) et la franchise ne peut que progresser. Aux deux premières places, on retrouve les deux finalistes de la conférence Ouest, sauf que les Warriors reprendront les commandes devant les Rockets si l’on croit la rédaction du site américain.

ESPN est à fond sur les pronostics en ce moment. Est ce qu’ils seront bons, ça c’est autre question. En tout cas cela promet pour une nouvelle grosse saison et un nouveau suspense pour les dernières places qualificatives pour les playoffs.
Click to comment

Le prochain été sera chaud : minimum quatre options pour Jimmy Butler en 2019 ?

Parmi les gros free agents de 2019, il y a Jimmy Butler et actuellement de nombreuses questions se posent sur lui, sur l’entente avec les jeunes loups ou sur la fondation d’une nouvelle superteam.

Ce n’est plus un secret pour tout le monde : les relations entre Jimmy Butler et les Wolves sont loin d’être excellentes. D’ailleurs, l’arrière a refusé de prolonger cet été, et selon les dernières informations, quatre options sont déjà envisagées pour le joueur : Nets, Clippers, Sixers, Mavericks. Cela fait du beau monde.

Pour les Nets, ce n’est pas du tout une surprise puisqu’on en parle depuis des jours dans les journaux locaux : une réunion avec Kyrie Irving est tout a fait possible, au même titre que venir à Los Angeles afin de jouer avec Kawhi Leonard. Bien évidemment, ce ne sont que des rumeurs mais les probabilités sont assez élevées bien qu’on soit à un an de cet été qui s’annonce fabuleux.

Il y a deux autres choix possibles pour le moment : revenir à l’Est et être la dernière pièce du Process dans l’optique d’accéder aux finales NBA et dans le même temps son expérience aiderait les jeunes tout comme à Dallas où cette option est bien plus surprenante. La reconstruction des Mavs pourrait alors être bien plus rapide que prévue.

Il y a beaucoup de spéculations et au fil de l’année des rumeurs, et des rumeurs vont s’ajouter. En tout cas, dans ses choix, Jimmy Butler aura de tout : plan sportif, plan financier, business, etc. Toutefois, c’est certain, l’ancien joueur des Bulls sera très courtisé, et aura des demandes de partout. Vivement 2019 !

Certes, il y a encore une saison à jouer, mais Jimmy Butler sera l’un des plus gros poissons de la prochaine free agency. Etant donné que les relations avec les Wolves ne sont pas bonnes, plusieurs options s’offriront à lui.
Click to comment

L’été dernier, les Raptors avaient déjà tenté de trader DeMar DeRozan contre Andrew Wiggins

C’est l’info de la journée : Kawhi Leonard a enfin été tradé dans un package incluant DeMar DeRozan, et l’arrière des Raptors aurait déjà pu être transféré l’été dernier contre Andrew Wiggins.

Ça y est ! Le feuilleton Kawhi Leonard est enfin terminé, et DeMar DeRozan en a fait les frais ! Le business est cruel, l’arrière est dépité. Et aujourd’hui, on apprend que le chokeur des playoffs aurait pu être transféré l’été dernier contre un certain Andrew Wiggins. Les Raptors ont finalement attendu un an après pour transférer leur franchise player.

Même si le joueur des Wolves est moins fort que l’All-Star, ce trade avait tout de même peu de chances de se conclure car bien que Andrew Wiggins soit canadien, le numéro 22 n’avait à l’époque pas encore prolongé et au niveau de la masse salariale, cela n’aurait pas pu se réaliser. Plus tard, le Canadien a rempilé pour le max.

Côté Raptors, c’était aussi compliqué de transférer leur joueur majeur puisque DeMar DeRozan avait prolongé l’été d’avant et à ce moment là, il restait donc quatre ans de contrat au néo joueur des Spurs malgré une player option sur la dernière année, qui peut permettre à l’arrière d’être agent libre en 2020.

Maintenant, c’est fait et les Raptors ne peuvent plus faire marche arrière. Cela en dit long sur la franchises et ses pensées sur DeMar DeRozan. Certes, on va encore se répéter : les joueurs peuvent clamer leur amour pour leur franchise, la NBA reste un business, un business impitoyable pour certains joueurs (DeRozan, Thomas, etc).

Si DeMar DeRozan s’est fait transférer dans la journée, il aurait très bien pu se faire trader l’été dernier contre Andrew Wiggins. A l’époque la contrepartie n’était pas forcément la même, mais néanmoins, il y avait plus de chances que la contrepartie reste sur le long terme.
Click to comment

Ça sent clairement pas bon à Minnesota : Jimmy Butler refuse le maximum !

Oh l’horrible nouvelle pour les Wolves ! Alors que les tensions persistent avec Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns, Jimmy Butler a refusé une prolongation, qui pourtant était élevé au maximum !

Les Wolves ont proposé une prolongation à Jimmy Butler de 110 millions de dollars sur quatre ans, c’est à dire le maximum, et le joueur a tout simplement refusé. En soi, c’est une décision, un choix, et il ne faut pas oublier que l’arrière n’a jamais testé le marché des agents-libres et que c’est peut-être un souhait de sa part, sauf que la nouvelle n’est pas vraiment bonne pour les fans de Minnesota.

Etant donné que l’ancien joueur des Bulls n’est pas fan de l’attitude des deux jeunes loups (Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns), ce refus de prolongation n’est vraiment pas bon pour la franchise, d’autant plus que Jimmy Butler aimerait jouer avec Kyrie Irving, qui est lui aussi free agent en 2019.

Ceci dit, il n’y a rien d’alarmant non plus pour les Wolves car Jimmy Butler peut recevoir une offre de 190 millions de dollars sur cinq ans de la part de son équipe, soit beaucoup plus que les 110 millions sur quatre ans. Toutefois, l’arrière peut également prendre 141 millions de dollars sur quatre ans dans une autre franchise (Knicks, Nets).

Cette année, Jimmy Butler a été LE leader de l’équipe, surtout dans les fins de match. Avec ses 22.2 points, 7.3 rebonds et 4.9 passes par match, l’arrière a démontré pourquoi il était un All-Star confirmé et un free agent qui sera courtisé par de nombreuses équipes l’année prochaine. Il devra pas trop y penser durant la saison car la concurrence sera rude pour aller en playoffs !

C’est à la fois inquiétant et logique que Jimmy Butler refuse cette prolongation au maximum. L’arrière ne sait pas s’il veut être à Minnesota sur le long terme et le professionnalisme d’Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns laisse à penser que l’ancien joueur des Bulls ne restera pas chez les Wolves…
Click to comment

Le mercato continue : le Jazz et les Suns sur la piste Nemanja Bjelica ?

La free agency commence bientôt, c’est l’occasion de vous faire part des premières rumeurs et nouvelles concernant les joueurs. Nemanja Bjelica en fait partie et il intéresserait le Jazz et les Suns.

Cet été Nemanja Bjelica est free agent avec restriction, les Wolves ont donc toutes les cartes en main afin de le conserver. Néanmoins, ce ne sera pas facile puisque deux équipes s’intéresseraient de près à lui : les Suns et le Jazz. D’autant plus qu’il n’y a pas beaucoup de place dans le salary cap de Minnesota.

En premier lieu, il y a donc la franchise de l’Arizona. A première vue, cela ne parait pas forcément logique avec tous les ailiers forts à Phoenix, cependant, les Suns ont récemment nommé un coach (Igor Kokoskov) qui est Serbe, soit la même nationalité que le joueur des Wolves. Cela parait nettement plus logique désormais. De plus, il y a plus de cap space chez les cactus.

Ensuite, Utah s’intéresse fortement à lui car Nemanja Bjelica pourrait renforcer le banc des mormons. Il a même passé du temps avec Donovan Mitchell ces derniers temps et le soutient clairement dans sa campagne. Sur ce même post Instagram, Ricky Rubio a commenté « Coéquipiers l’année prochaine ? ». Toutefois, le Jazz devra faire un choix entre lui et Dante Exum, qui est aussi agent libre avec restriction et dont le cap space est limité.

Cette saison, l’ailier fort a été honnête avec une adresse longue distance plus que correcte avec 41% de réussite. Malgré la défaite en playoffs, Nemanja Bjelica a réussi sa première post-season en tournant à 51% à trois points sachant que son temps de jeu était limité car le banc et Thibodeau, ça fait 2, ou 3.

Alors, certes on n’est pas sur le joueur le plus hype de la ligue, mais Nemanja Bjelica reste un joueur intéressant dans une rotation. Grâce à son adresse longue distance, il peut être un élément important dans une rotation.
Click to comment