*
Connect with us

Analyses

Huit victoires en 10 matchs pour les Lakers : c’est donc ça la défense ?

Source photo : USA Today

Intégrer LeBron James dans son équipe est un peu un problème de riches. Même si le meilleur joueur de la NBA est le genre de type à transformer une franchise par sa simple présence, il faut réussir à l’intégrer à ses systèmes. Après deux premières semaines plutôt brouillonnes, les Lakers semblent enfin avoir trouvé le bon rythme.

En battant le Jazz hier soir, les Lakers ont signé une huitième victoire sur les dix dernières rencontres. Une bien belle série assez loin des standards de début de saison, quand la franchise se faisait perforer sa défense à chaque rencontre. Les Lakers détenaient d’ailleurs le 23ème rating défensif, une hérésie lorsqu’on compte se qualifier en playoffs dans la conférence Ouest. Tyson Chandler avait justement été signé dans le but de dynamiser ce côté du terrain, et il faut reconnaitre que le vétéran et meilleur défenseur de l’année 2012 a plus que rempli son job : depuis son arrivée à Los Angeles, l’équipe a tout simplement inversé la tendance en affichant le 4ème meilleur rating défensif !

Et en dehors de son apport, l’ancien Suns semble contaminer ses coéquipiers. Des joueurs comme Kyle Kuzma ou Brandon Ingram semblent plus impliqués, notamment dans les fins de rencontre, et c’est le collectif entier qui en tire profit. Hier soir, c’est LeBron James, plutôt laxiste au marquage ces derniers temps, qui a offert la victoire aux Lakers, avec un contre sur Alec Burks. Des progrès soulignés par le King en personne.

 » Dans une saison de 82 matchs, il y aura des soirs où il faudra gagner grâce à notre défense, peu importe notre attaque. Et c’est ce qu’on a fait. Quand on regarde les stats, c’était horrible, on a juste défendu. Ca a été notre atout, alors qu’on perdait beaucoup de ballons, on a continué à les tenir sur demi-terrain.  » LeBron James via ESPN

En effet, les hommes de Luke Walton ont perdu 23 ballons face au Jazz, un record cette saison. Heureusement, leur repli défensif a toujours été appliqué. Le genre de détails qui ravit leur coach, qui sait que bien défendre est avant tout une affaire d’état d’esprit. Et avec des joueurs comme le King, Lonzo Ball, Brandon Ingram, KCP ou Tyson Chandler, les Lakers ont clairement le matos pour rester performants de ce côté du terrain, sans pour autant ralentir leur rythme en attaque.

Avec 11 victoires et 7 défaites, la franchise Californienne est actuellement 7ème de la conférence Ouest, mais ne se situe qu’à une victoire du trio de tête (Clippers-Thunder-Grizzlies). Ah ben c’est ça la concurrence hein ! Mais si les Lakers continuent à encaisser moins de 120 points par match, ils pourraient bien poursuivre leur ascension.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Analyses