*
Connect with us

Analyses

Hassan Whiteside a changé la physionomie du match : attaquer la raquette a été un véritable calvaire pour les Lakers

Les Lakers ont perdu contre les Blazers et l’une des clés du match pour Portland, a été de protéger la raquette. Les Lakers ont été maladroits et donc ont eu l’obligation d’attaquer la raquette. Sauf qu’un homme avait décidé de changer le cours du match à sa manière.

Souvent raillé, Hassan Whiteside a changé de rôle depuis qu’il est rentré dans la bulle. Désormais remplaçant, il joue moins de 20 minutes par match. Hormis contre les Lakers, il n’a jamais atteint cette barre. A titre d’exemple, Hassan jouait plus de 30 minutes en mars, avec presque 20 points par match. Désormais, il ne les atteint plus, des prestations assez logiques, avec le retour de Jusuf Nurkic. Ces derniers sont souvent alignés ensemble mais pas avec une grande réussite, notamment lors des seeding games. Cependant, Hassan Whiteside a convaincu la nuit passée. Son envergure a donné des véritables problèmes aux Lakers, notamment Lebron James. Il a réussi à stopper le King plusieurs fois sur pick and roll, où il l’a forcé à passer à outrance et les Angelinos se sont tout simplement heurtés à un mur avec une telle tour de contrôle mais plus que tout, c’est son money-time qui a convaincu.

S’il termine à 5 fautes, il termine surtout à 5 contres. Il a remporté son duel contre Dwight Howard. En fin de match, il a permis de ralentir le rythme de ses adversaires. Les Lakers étaient bien trop mollassons. Si le logo de Damian Lillard a été spectaculaire et incroyable, son pivot fait le boulot en défense. Lorsqu’il y a un peu moins de 3 minutes à jouer, le score est de 89 à 87. Il réussit à contrer KCP et Lebron James, quasiment coup sur coup. Il prend aussi un rebond vital, avant d’être remplacé par Jusuf Nurkic. Jugé faible en défense, Portland a monté d’un ton cette nuit dans le domaine. En protégeant la raquette, Whiteside a montré pouvoir être un élément important, à lui de continuer en ce sens.

Il n’est jamais trop tard pour faire un méa-culpa et le temps d’un match, Hassan Whiteside a bien fermé des bouches. Il est un des rares profils défensifs de son équipe, son rôle sera important, pas seulement hier, mais sur toute la série.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Analyses