*
Connect with us

Analyses

Giannis Antetokounmpo, le digne héritier des Lebron, Magic, Duncan et consorts ?

basketballforever.com

Le Greak Freak est en train de réaliser un chef d’œuvre, là juste sous nos yeux, il martyrise les défenses adverses soir après soir en cumulant des statistiques ahurissantes. Giannis Antetokounmpo est-il le digne héritier d’une lignée de joueur unique tel Magic, Jordan, Kobe,Duncan ou LeBron ?

Chaque génération est marquée par le talent d’un joueur unique. Ces joueurs programmés pour s’inscrire durablement dans l’histoire immensément riche de la NBA et dans la conscience collective aussi bien grâce à leurs aptitudes sportives hors du commun mais aussi par leurs personnalités charismatiques. Nous parlons de joueur tels que Magic Johnson, Michael Jordan, Kobe Bryant ou encore LeBron James.

Sous nos yeux, un européen du nom de Giannis Antetokounmpo se révèle être de cette trempe. Pour les 10, 15 prochaines années,le Greak Freak est le joueur qui peut potentiellement devenir le visage de la NBA, l’héritier de ces joueurs légendaires en somme.

Greek Freak Statistik

Depuis son arrivée dans la ligue, Antetokounmpo ne cesse de s’améliorer statistiquement parlant. Drafté en 15 ème position de la draft 2015 par les Bucks (dont le premier choix était Anthony Bennett…) la franchise du Wisconsin réalise alors très certainement l’un des plus gros steals de l’histoire. Giannis débute donc sa carrière américaine avec une moyenne de 6,8 points, 4,4 rebonds et 1,9 assists pour une vingtaine de minutes par match. Milwaukee rentre aussi à ce moment dans un processus qui déterminera le succès qu’on leur connaît en récupérant Khris Middleton suite à l’échange impliquant Brandon Jennings. La saison se terminera avec seulement 15 victoire au compteur.

Deuxième saison, avec Jason Kidd en tant que head coach, le grec voit son temps de jeu augmenter considérablement avec 31 minute de moyenne. A titre personnel, l’ailier cumule 12,7 points, 6,7 rebonds et 2,6 assists avec une accession en post-season à la clé. Sa troisième saison est caractérisé par un changement de statut, Giannis est réellement considéré comme le franchise player : 16,9 points, 7,7 rebonds et 4,3 passes.

La consécration arrive lors de sa quatrième saison : 22,9 points, 8,8 rebonds et 5,4 assists de moyenne avec, cette fois-ci, une place de starter au All-Star Game et le titre de Most Improved Player. Sa marge de progression est illimitée. Sa cinquième saison, l’année dernière est conclue en double-double, ses 26,9 points, 10 rebonds et 4,8 passes décisives le place une nouvelle fois parmi le cinq majeur lors du prestigieux match des étoiles.

De Most Improved Player à Most VALUABLE Player

Cette année, c’est simple, le Greek Freak est favori au titre de MVP, tant il est dominateur et décisif pour son équipe. Son dernier match est révélateur de son état d’esprit dévastateur, Milwaukee est allé écraser les Spurs 135 à 124 avec 34 points, 18 rebonds et 8 passes décisives du grec. Impressionnant, exceptionnel, hors du commun, utilisez tous les adjectifs que vous le souhaitez, Giannis est un p***** de joueur de basket. Un joueur comme il en existe tous les 10/15 ans en fait.

Et comme tous ces joueurs légendaires, Giannis Antetokounmpo possède une mentalité de vainqueur, et ne lâche rien. A défaut d’être un leader vocal, à l’instar de Tim Duncan, il montre l’exemple en faisant parler son jeu. Dans le dernier acte de la rencontre face aux Spurs, le grec va pourtant changer le match en prenant les décisions adéquates. Un leader par l’exemple doté d’un mental de champion :

« C’était un gros match. Comme je l’ai dis la veille, on est une équipe qui gagne maintenant et peu importe ce qu’il se passe, si tu as perdu le match d’avant, il faut toujours essayer de rebondir, revenir dans le droit chemin et c’est ce qu’on a fait ce soir. On a donné le ton en premier quart-temps. La second-unit de San Antonio a été en mesure de revenir dans le match en mettant de l’énergie. Mais je trouve qu’on s’est bien battu pendant tout le match, à bouger la balle, jouer également avec énergie, savoir où on devait mettre le ballon, à défendre du mieux que l’on pouvait. Tout ça nous a permis de renouer avec la victoire. »

En effet, à l’entame du dernier quart-temps, les Bucks étaient mené de 10 points, 114-104. Milwaukee va rapidement inverser la tendance grâce à un collectif soudé porté par son franchise player. Giannis sait impliquer ses coéquipiers de manière intelligente et ,surtout, il les rend meilleurs. Encore une caractéristique des très très grands joueurs.

Giannis Antetokounmpo est un phénomène, complet, polyvalent et ultra athlétique. Il pèse des deux côtés du terrain et sa marge de progression est sans limite. Avec l’arrivée de Mike Budenholzer, l’apport de Middleton, Bledsoe ou encore Brogdon, les Bucks sont armés pour aller loin. Antetokounmpo est un  joueur hors normes et dispose de tous les attributs pour se placer comme un joueur de légende. Le plus ouf dans tout ça ? Il n’a que 24 ans.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Analyses