Connect with us

Analyses

Duel de MVP à l’Est : Un Giannis historique face à un Kawhi Leonard victorieux

NBA.com

Les deux meilleures équipes de l’Est nous ont livré une belle bataille dans ce choc. Giannis Antetokoumpo a une fois de plus enflammé le flambant Fiserv Forum mais n’a rien pu faire face au collectif canadien avec 4 joueurs à plus de 20 pts dont 30 de l’ancien Spur. Les Raptors repartent avec une précieuse victoire à l’extérieur (123 – 116).

Le Fiserv Forum n’en attendait pas moins : 43 points, 18 rebonds, 4 passes pour Giannis. 30 points, 6 rebonds, 6 passes pour Kawhi. Tout au long de la rencontre les deux joueurs se sont rendus coup pour coup mais la victoire est canadienne grâce à une fin de match maîtrisé de bout en bout. Petit rappel, Kyle Lowry et Jonas Valanciunas n’étaient pas présents, c’est dire la performance après la gifle à San Antonio. Les Bucks ont tout tenté toutefois, la réussite n’était malheureusement pas au rendez-vous avec un Giannis trop esseulé en fin de match.

Pourtant au début du dernier acte, mené de 9 points (91-82) Milwaukee s’appuie sur une bonne défense et quelques ratés de Toronto pour lancer un 14-4 avec notamment deux bombinettes de loin du Greek Freak. Les locaux prennent la main 96-95. Sauf que cette année, le succès des Raptors est basé sur un collectif bien huilé dirigé par Kawhi Leonard. Avec un Pascal Siakam des grands soirs, auteur de 30 points (record en carrière), Fred VanVleet (21 points) et Serge Ibaka dominateur dans la peinture (25 points), Toronto boucle la rencontre avec un retentissant 15-2 et élimine tout espoir des Bucks malgré une performance historique de Giannis. Le grec est devenu le deuxième joueur de l’histoire des Bucks a cumulé au moins 40 points et 15 rebonds. Il rejoint Kareem-Abdul Jabbar, qui lui a réalisé cette performance… 33 fois.

Avec ses 30 points, 6 rebonds et 6 assists, Kawhi Leonard, quant à lui, n’a jamais tremblé malgré les quelques moqueries sur son rire légendaire de la part des fans des Bucks. Le MVP des Finales 2014 à montré toute l’étendue de sa panoplie offensive dont quelques jumps shot à mi-distance exploité à la perfection.  Grosse victoire et tous les fans NBA qui ont pu voir ce match ne peuvent se dire qu’une chose : donnez nous un 2ème tour ou une finale de conférence entre ces deux équipes !

Match plein pour des Raptors toujours pas à 100%. Toronto n’a pas subi la pression du retour explosif de la troupe de Mike Budenholzer en début de 4ème quart temps et fini le match avec autorité. L’ensemble du cinq majeur a répondu présent avec un Pascal Siakam toujours bluffant. Les canadiens (29-12) talonnent les Bucks de près au classement de la Conférence Est (27-11).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Analyses