... ...
... Les Dubs étaient trop forts pour New-York : vraie machine de guerre en seconde mi-temps ! - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

Analyses

Les Dubs étaient trop forts pour New-York : vraie machine de guerre en seconde mi-temps !

Source photo : New York Times
Les Warriors débarquaient cette nuit au Madison Square Garden pour affronter des Knicks. Leur motivation était logiquement énorme puisqu’ils ont récemment perdu la tête de la conférence Ouest au profit des Rockets, et se doivent donc de gagner chaque match pour reprendre l’avantage du terrain. Pourtant, malgré l’absence de Kristaps Porzingis, les Knicks ont posé beaucoup de problèmes aux champions en titre, du moins pendant une mi-temps.

Après leur probant succès face au Thunder Samedi soir, Kevin Durant affirmait que la défense des Warriors avait fait un pas en avant. Ce soir, elle avait visiblement décidé de marcher à reculons à l’entame de la rencontre… C’est d’abord Enes Kanter qui est venu poser des difficultés dans leur raquette, rentrant 3 tirs consécutifs. Klay Thompson répondait par plusieurs tirs à mi-distance, les deux défenses restant assez apathiques. Et c’est à ce moment que Emmanuel Mudiay a décidé de mettre le mode on fire : il a rentré ses 5 premiers tirs, dont 3 à distance ! Temps-mort immédiat de Steve Kerr pour tenter de calmer l’animal. Le banc des Knicks a bien pris le relais, à l’image de Frank Ntilikina qui a donné l’avantage aux siens sur un ultime reverse layup : 39-37 pour les New-Yorkais à la fin du premier acte, un record de points cette saison pour eux dans un 1er quart-temps.

Les pourcentages ont forcément fini par baisser des deux côtés dans le deuxième quart-temps. Présent au rebond et toujours aussi efficace en attaque, Kevin Durant a été un des rares acteurs à briller durant cette période. Les deux équipes ont continué à jouer avec intensité, à l’image d’un Enes Kanter toujours agressif, sans jamais réussir à créer le moindre écart conséquent. Et c’est d’un shoot dans le corner que Lance Thomas a clos la mi-temps pour donner un petit point d’avance aux siens. ( 64-63 )

Steve Kerr a probablement bien levé le ton pendant l’entracte, car c’est une tout autre équipe qui est ressorti des vestiaires ! Le verrou défensif a été mis, que ce soit par Kevin Durant (22 points, 9 rebonds), qui fait de plus en plus parler de lui dans la course au DPOY, ou par l’inévitable Draymond Green. Emmanuel Mudiay n’a plus eu d’opportunité, et Tim Hardaway Jr. et Michael Beasley n’ont rien pu faire d’autre qu’arroser. Pendant ce temps, en attaque, Klay Thompson (24 points à 4/6 derrière l’arc) faisait d’abord parler la poudre avant de laisser la main à l’autre Splash Brother qui a inscrit 14 points à lui seul pendant l’acte, soit seulement 4 de moins que les Knicks au total ! Du Stephen Curry tout craché, qui finit avec 21 points.

Avec 20 points d’avance au compteur, les Warriors ont pu assez rapidement reposer leurs titulaires, et ce sont principalement Iguodala et David West qui se sont chargés de maintenir le scoring pour les Warriors. Frank Ntilikina a pu profiter de 28 minutes de temps de jeu pour inscrire 13 points. Mais ni Mudiay (20 points ), ni les autres n’ont pu inquiéter leurs adversaires et débuter le moindre comeback. Le match s’est donc achevé sur le score final assez logique de 125-111, laissant pas mal de regrets aux Knicks étant donné leur entame de match.

Comme bien souvent, c’est une équipe de Golden State à deux visages qu’on a vu ce soir. S’ils ont été gênés par des Knicks agressifs et conquérants en 1ère mi-temps, ils ont ensuite tranquillement enclenché le mode turbo pour ne faire qu’une bouchée d’eux et rappeler qui est le shérif en ville. Attention quand-même à ne pas reproduire ce genre de scénario contre des équipes plus fortes sur le papier que leur adversaire du soir, notamment en playoffs !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk










100 euros remboursés

More in Analyses