Connect with us

Actualités

Daryl Morey sent une sorte de pression pour gagner le titre cette saison : la raison se nomme Russell Westbrook et James Harden

Houston déçoit cette saison et galère à jouer dans le haut de tableau. Compréhensible que les Lakers, Clippers voire les Nuggets soient au-dessus mais certainement pas le Jazz et encore moins le Thunder.

Cet été ou devrait-on dire cette saison, les Rockets ont fait exploser son équipe de manière assez incompréhensible. Chris Paul a été transféré pour Russell Westbrook et Clint Capela a lui été prié de faire ses bagages pour les Hawks. Houston a 9.5 matchs de retard sur les Lakers, actuels 1ers à l’ouest et n’a un bilan « que » de 40 victoires pour 25 défaites. Il n’y a qu’un match d’écart avec les Mavs (7èmes) et cette place et on ne peut plus décevante. Cet été, Russell Westbrook devait apporter une certaine plus-value par rapport à Chris Paul et le résultat est pire, surtout que la saison passée, Houston était meilleur, tout en étant souvent touché par les blessures. On parle après tout d’un ami proche de James Harden et surtout un ancien MVP de la saison régulière. De cette manière, Daryl Morey reçoit une certaine pression :

« Je veux dire c’est la pression du basket. Deux des meilleurs joueurs du monde dans notre équipe. On devrait gagner [Le titre]. »

Il a bien voulu préciser qu’il s’agit d’un pression liée au basket et elle reste minime vis à vis de ce qu’il se passe en ce moment dans le monde. Néanmoins, elle existe. En cas de défaite, qui sait, peut être que l’équipe va exploser et le futur de beaucoup de joueurs de cette équipe pourrait être changé. Les Rockets font du surplace depuis maintenant quelques saisons. La saison en cours ne rassure pas. Quand James Harden jouait de la bonne manière, Russell Westbrook n’arrivait à rien et quand Russell Westbrook jouait de la bonne manière, c’est James Harden qui n’arrivait à rien. Les deux joueurs ont des stats de MVP mais il manque une nouvelle fois ce petit quelque chose. Ils ne dégagent aucune peur, quand les adversaires viennent sur le terrain et c’est peut être le plus inquiétant.

D’un avis global, les Rockets ne devraient pas avoir de pression. Personne ne les attend cette année et c’est peut pour ça qu’ils peuvent frapper fort.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités