Connect with us

Actualités

Mike Malone révèle avoir été atteint du Covid-19 en mars

Source de l'image : Russell Lansford-USA TODAY Sports.

Mike Malone était atteint du Covid-19 durant le mois de mars mais n’a pu le confirmer qu’il y a un peu plus de deux semaines. Une nouvelle preuve de la difficile détection de ce virus, l’un des deux principaux obstacles à une reprise de la NBA.

Invité de l’émission de Michael Spencer sur CBS4 DenverMike Malone (48 ans), coach des Denver Nuggets, a pu donner de ses nouvelles et notamment évoquer les étranges derniers mois qu’il vient de vivre, confiné chez lui. Pour cause, le natif du quartier du Queens (New York), ayant profité du confinement pour se laisser pousser la barbe, a révélé que juste après l’arrêt de la NBA, ayant eu lieu à la mi-mars, il avait connu quelques jours très difficiles, étant malade et ne pouvant confirmer qu’il souffrait du Covid-19, faute de test disponible à ce moment-là :

« Le 20 mars, j’ai commencé à ne pas me sentir bien. Nous avons contacté les médecins de notre équipe pour voir si je pouvais faire un test, mais malheureusement, à ce moment-là, il n’y avait pas de tests disponibles. Je ne l’ai découvert qu’après coup. J’ai pu faire un test d’anticorps probablement vers le week-end du Memorial Day (le 25 mai) et, sans surprise, le médecin de notre équipe a appelé pour me dire que le test était positif. »

Rappelons que les Nuggets avaient annoncé au cours du mois de mars le fait qu’un membre de l’organisation était atteint du coronavirus, conservant son anonymat mais précisant que ce dernier avait commencé à montrer des symptômes à partir du 16 mars et avait reçu le résultat positif de son test le 19 mars. Avec le recul et les révélations de Malone, on comprend désormais que la franchise du Colorado était en réalité plus touchée qu’elle le pensait.

Au moment d’évoquer le retour de la NBA sous un format inédit, la compétition reprenant avec 22 équipes regroupées dès la fin juillet dans les installations de Disney World à Orlando (Floride) pour disputer quelques matchs de saison régulière puis les playoffs, avant de penser au jeu, Malone pense surtout à des questions sanitaires et de sécurité :

« C’est intéressant que certaines personnes de notre équipe, voyageant avec nous et le personnel l’ont également contracté (le Covid-19). J’espère qu’aller à Orlando nous gardera dans un environnement sûr et que nous pourrons limiter le nombre de personnes qui l’attraperont. J’aime bien dire que j’ai attrapé le coronavirus et que je lui ai botté le cul !« 

Comme l’a bien expliqué Mike Malone, illustrant parfaitement le fait que tous les porteurs du Covid-19 n’ont pas été identifiés en tant que tel, il faudra être sûr que chaque personne entrant en contact avec les joueurs, entraîneurs et staffs présents cet été à Orlando soit saine au risque de voir une nouvelle vague paralyser définitivement cette reprise inédite de la compétition.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités