Zach LaVine apprécie la zen attitude de DeMar DeRozan : "Cela aide énormément notre équipe"
*
Connect with us

Actualités

Zach LaVine apprécie la zen attitude de DeMar DeRozan : « Cela aide énormément notre équipe »

Petit choc en NBA cette nuit avec les Bulls et les Knicks. Il s’agissait de la revanche et après avoir perdu au quasi buzzer, l’équipe de Zach LaVine va gagner au quasi buzzer. Ce genre de match est une belle répétition avant les playoffs et une bonne façon de voir comment résister en cas de pression.

Match un peu bizarre cette nuit, au sein de la conférence est. Mené par un Zach LaVine en feu, les Bulls vont mener jusqu’à 21 points en première mi-temps (18 points après 2 quart-temps). Les Knicks jouent la tête à l’envers en première mi-temps, ne défendent pas, expulsion de Taj Gibson et Julius Randle complètement à l’ouest. Faut dire que le récital est grandiose en face car si LaVine est on fire, que dire du match de mammouth de Nikola Vucevic qui fait une mixtape sur pick and pop (les deux joueurs seront à 27 Points). Puis il y a eu ce fameux 3ème QT, où les Knicks vont revenir du vestiaire le couteau entre les dents. Est-ce la prise de tête entre Evan Fournier et Julius Randle qui va tout changer ? Plus conquérants des deux côtés du terrain, l’écart fond comme neige au soleil et il y a de nouveau match. Les Bulls ont su résister pour l’emporter et c’était une belle façon de se tester et se rattraper du premier match :

« C’est marrant quand on rentre sur le terrain et qu’on se bat. Nous faisons face à l’adversité parfois et ça fait du bien quand on en ressort vainqueur. »

DeMar DeRozan ne croit pas si bien dire car c’est lui qui a mené son équipe à la victoire, alors que les Knicks étaient passés devant au score dans une ambiance de fou furieux. La star de Chicago va inscrire 18 points dans le dernier quart-temps avec le dagger en prime. Il ne ratera qu’un petit shoot dans ce money-time. L’ancien des Spurs et des Raptors inscrira les 6 derniers points de son équipe. Pour la première fois, Zach LaVine a un autre grand joueur à ses côtés mais surtout un vétéran capable de garder son sang froid lors de grands runs. En face Julius Randle fait un match vraiment zarbi avec 30 points, 12 rebonds mais une mauvaise habitude envers les arbitres, et 2 lancers décisifs ratés. Cette victoire des Bulls et le calme de leur vétéran fait plaisir à Zach LaVine :

“Cela aide énormément notre équipe, spécialement si nous sommes frénétiques. Je pense que ça donne à notre une équipe une grande respiration. »

Chicago passe 2ème de la conférence est ! On le sait, elle est très serrée et tout peut vite changer mais si l’équipe joue ainsi, avec en plus un Nikola Vucevic en mode Nowitzki, attention aux Chicago Bulls. Ca fait quand même du bien de voir cette grande franchise de retour au top.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités