La NBA redevient plus physique : Shams Charania révèle ce que les joueurs pensent de ce changement
*
Connect with us

Actualités

La NBA redevient plus physique : Shams Charania révèle ce que les joueurs pensent de ce changement

Depuis le début de saison, la NBA semble avoir pris un tournant en ce qui concerne la façon d’arbitrer les rencontres. Bien plus physique, la ligue semble même avoir retrouvé une ambiance digne des années 90. Plus de coups de sifflets abusifs et davantage de liberté défensive, la place est faite au vrai basket-ball.

Cette saison 2021-2022 réserve bon nombres de surprises. Avec le retour au premier plan des Bulls ou encore des Warriors qui semblent avoir retrouvé leur collectif de 2015, il ne fait aucun doute que cette saison réservera un dénouement qui ne manquera pas d’exalter les fans que nous sommes. Cependant, le gros sujet de discussion depuis le début de saison reste bel et bien le corps arbitral. En effet, les rencontres tout autour de ligue sont arbitrées de façon bien plus libre et permissive. Beaucoup moins de fautes sont sifflées, les stars ne jouissent plus de coups de sifflet abusifs. Forcément avec moins de lancer-francs acquis sur le dos des défenseurs, certains joueurs tels que James Harden, Trae Young ou encore Damian Lillard ont eu bien du mal à démarrer leur campagne individuelle. Pour le plus grand bonheur des fans et observateurs, les rencontres sont bien moins hachées et perturbées par des coups de sifflet intempestifs. Récemment, l’éminent insider de The Athletic, Shams Charania s’est exprimé sur cette tendance et comment les joueurs perçoivent ces changements.

Je ne pense pas qu’il s’agisse encore du basket des années 90, mais j’ai entendu certaines équipes et certains joueurs faire référence à ce qui se passe actuellement en ce qui concerne un peu plus de physicalité. Vous êtes autorisés à jouer plus physique, surtout lorsqu’il s’agit de mouvements qui ne relèvent pas du basket. Si vous faites un mouvement mais que vous essayez clairement de forcer le contact en tant que joueur offensif, vous n’allez pas avoir les mêmes libertés.

Avant de pouvoir retrouver l’ambiance des Knicks-Bulls de la grande époque, la NBA prend un virage à l’encontre de toutes les règles instiguées depuis ces dernières années, voire décennies. En effet, depuis la fin du handcheck, la ligue, par le biais de sa milice arbitrale, veut faire de sa ligue un spectacle accessible à tous. Forcément, qui dit spectacle dit performance offensive. Ainsi, en désavantageant les défenseurs, la NBA se garantit des cartons offensifs à pouvoir diffuser. Bien heureusement, les hautes instances de la ligue se sont enfin rendu compte du cirque que pouvait générer le jeu de certaines superstars, avec James Harden comme étendard, qui abusaient (à raison) des failles dans les règles. Maintenant que le jeu a été purifié de ces impuretés, la NBA reprend des couleurs et devient un spectacle encore plus passionnant.

Avec un jeu plus physique et moins entrecoupé de coups de sifflets intempestifs, la NBA a fait le pari de laisser plus libre cours au jeu. Quel plaisir de retrouver une NBA moins soft et plus juste. This season is gonna be a bar fight !

Usher et Justin Timberlake, de la vie de fan à « propriétaire NBA »

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Cavaliers ont l'occasion de se tester face au Jazz et Rudy Gobert : un petit mais qualitatif programme d'une soirée qui débute à 21h30

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités